ETFWorld.fr
GRAPHS 1

06 Mars: SC – Amélioration de l’environnement pour les actions

Les informations économiques, qui sont meilleures que prévu, maintiennent le bon moral des marchés. Compte tenu de cette ambiance générale positive et de l’évaluation avantageuse des marchés d’actions, nous sommes optimistes quant aux perspectives des titres à dividendes....


Enregistrez-vous pour le Newsletter sur les ETF et ETC
Cliquez ici pour recevoir votre copie gratuitement


Même si sur le plan politique, les nuages s’amoncellent en raison de la situation en Syrie et du conflit avec l’Iran, l’ambiance sur les marchés est fondamentalement plus optimiste. Diverses nouvelles au sujet d’indicateurs économiques meilleurs que prévus y ont récemment contribué. Aux Etats-Unis, il s’agit des chiffres du marché de l’emploi et ceux relatifs aux carnets de commandes, alors qu’à l’échelon global, l’indice des directeurs d’achats a connu une évolution étonnamment positive. Sur les marchés, on ne craint désormais plus de répétition de la crise économique et financière de 2008. Les investisseurs saluent au contraire la manière d’agir de la Banque centrale européenne BCE qui, grâce à ses aides financières, ne se contente pas de lutter contre les problèmes de liquidités des banques mais a désamorcé de possibles problèmes d’insolvabilité dans ce secteur.

Les actions de la zone euro sont bon marché
L’environnement reste bon pour les actions, raison pour laquelle nous laissons courir les bénéfices de cours jusqu’à nouvel ordre. Comme le goût du risque des investisseurs est déjà très élevé et que les conflits perdurent au Proche-Orient, nous ne procédons pas à des achats et nous contentons d’adapter la quote-part d’actions à l’évolution du marché. Notre stratégie d’actions surpondère les marchés américains et de la zone euro (sous-évaluation d’environ 70%) alors qu’elle sous-pondère la Suisse, la Grande-Bretagne et le Japon. Nous restons réservés envers les petites capitalisations alors que nous avons progressivement neutralisé la sous-pondération des titres de substance. Des relèvements de taux sont actuellement encore plus improbables qu’il y a un mois. Il existe toujours un potentiel d’augmentation des cours en ce qui concerne les emprunts d’Etat italiens et espagnols. Compte tenu des mesures de soutien de la BCE, nous sommes en la matière plus optimistes que précédemment. Nous considérons que les emprunts du domaine du high yield sont attrayants parce que le secteur des entreprises peut faire face à une légère récession sans subir de grandes pertes.

En ce qui concerne les monnaies, nous renforçons notre surpondération de la couronne norvégienne par rapport au franc suisse, surévalué. La monnaie norvégienne profite du prix élevé du pétrole et elle devrait encore s’apprécier en cas d’aggravation de la crise iranienne. Nous maintenons notre légère surpondération du dollar américain, la monnaie américaine offrant en effet un léger avantage de taux par rapport au franc et profitant de la fuite des investisseurs vers des valeurs sûres tant que la Banque nationale suisse défendra le cours plancher de CHF 1,20 pour un euro.

Source: ETFWorld – Swisscanto (Thomas Härter – Responsable Stratégie de placement)

 

Articles similaires

Swisscanto: Mai 2014 Politique de placement constante pour les actions et les obligations

1admin

Swisscanto: Avril 2014 Une légère surpondération des actions demeure justifiée

1admin

Swisscanto: Mars 2014 La croissance synchrone soutient les actions

1admin