ETFWorld.fr
GIORNALE3.jpg

12/12/08 Où vont les marchés ? Les plans de relance redonnent du souffle aux actions

Marchés : Rebond des marchés actionsLes plans de relance annoncés par les gouvernements font remonter les marchés d’actions : Malgré des statistiques économiques toujours très noires, les marchés d’actions ont nettement rebondi sur la semaine en raison du …

regain de confiance provoqué par les projets annoncés par le Président Obama : modernisation des infrastructures et investissements pour la construction de bâtiments publics, de route et de ponts, visant ainsi à créer 2,5 millions d’emplois d’ici 2011. En France, le gouvernement a annoncé un plan de relance de 26 milliards (1,3% du PIB). Ce plan est composé de deux principaux volets dont le premier vise à soutenir la trésorerie des entreprises et le deuxième accélérer l’investissement public.

Le pétrole poursuit sa chute : Selon les dernières statistiques de production de l’OPEP, plusieurs pays ne respectent pas les baisses de production décidées lors des dernières réunions (-0,8 mb/j de baisse effective pour -2,4 mb/j décidées depuis août).  Compte tenu de la forte chute des cours, il est probable que de nouvelles baisses de quotas soient décidées lors de la prochaine réunion de l’OPEP, le 17 décembre.

Etats-Unis : fort ajustement de l’emploi

Destruction de 533 000 emplois en novembre : Il s’agit de la plus forte destruction d’emplois sur un mois depuis le début des années 80. Le taux de chômage progresse à 6,7% après 6,5%. En outre, la baisse des ventes automobiles (plus forte que dans les années 80) fait peser un risque très fort pour l’emploi. Pour cette raison, le Congrès a décider de débloquer $ 15 milliards pour secourir le secteur automobile américain.

Mais les coûts unitaires du travail restent en hausse : Le salaire horaire moyen a augmenté de 0,4% en novembre (+3,7% sur un an), ce qui permet d’écarter pour le moment la menace déflationniste.

Europe : Baisse historique des taux de la BCE et de la BoE

La banque centrale européenne a baissé son taux directeur de 75 pb : Alors que le marché attendait une baisse de seulement 50pb, la BCE a été plus agressive en ramenant son principal taux directeur à 2,5%, ce qui totalise la baisse depuis cet été à 125 pb. La banque centrale estime qu’il n’y a pas d’assèchement du crédit mais constate un changement du comportement des banques qui deviennent plus restrictives. Elle a réaffirmé avoir à sa disposition de nombreux outils autres que le taux directeur pour intervenir sur les marchés afin d’en assurer la liquidité. Les prévisions de croissance et d’inflation de la BCE ont été revues fortement à la baisse et sont désormais de -0,5% pour 2009 et 1,0% pour  2010 pour le PIB et de 1,4% pour 2009 et 1,8% pour 2010 pour l’inflation.

Le PIB de la zone euro s’est contracté de -0,2% au T3 : Pour le deuxième trimestre consécutif, le PIB de la zone euro s’est contracté de -0,2%. Ce sont les dépenses du gouvernement qui limitent la chute (+0,8% en T/T) alors que la consommation des ménages est inchangée (0,0% T/T) et que l’investissement chute fortement (– 0,6% T/T).

Les indicateurs d’activité sont catastrophiques : Les indices PMI de novembre poursuivent leur chute vertigineuse et sont à des niveaux que l’on a jamais vu : autour de 35 pour les indices manufacturiers en France, Allemagne, Italie et zone euro et autour de 45 pour les indices des services français et allemands, 39,5 pour l’Italie. Par ailleurs, les carnets de commandes en Allemagne donnent également une vision très sombre avec une baisse de -6,1% sur le mois d’octobre (-17,3% en glissement annuel) soit un recul désormais beaucoup plus fort qu’en 2001 des commandes en provenance de l’étranger. En France, la production industrielle recule très fortement (-2,7% en octobre, -7,2% sur un an). Enfin, selon les chiffres publiés sur la semaine, les ventes aux détails et la production industrielle continuent de baisser en Allemagne et en Espagne.

Mais le ZEW rebondit : Selon l’enquête ZEW auprès des analystes financiers, les conditions actuelles continuent de chuter à -64,5 (contre -50,4 le mois précédent). La composante anticipation rebondit mais sur de faibles niveaux (à -45 après -53), signe probable que les investisseurs pensent être au point bas de la crise.

Début de remontée du taux de chômage en France : L’emploi en France a diminué pour le deuxième trimestre d’affilé, ce qui ne s’était pas vu depuis 2003. Le taux de chômage a légèrement remonté de 7,6% à 7,7% au T3. Compte tenu des indicateurs d’activité relatifs à l’emploi, cette dégradation ne fait que commencer.

L’économie britannique surprend encore à la baisse : Au Royaume-Uni, la production industrielle a plongé de -1,7% au mois d’octobre (-5,2% sur un an) et la production manufacturière de -1,4% en octobre (-4,9% sur un an). Ces statistiques sont bien plus négatives qu’anticipé.

Baisse de 100 pb de la banque d’Angleterre : La BoE a baissé sont taux directeur de 100 pb à 2,0% et totalise ainsi 300 pb de baisse sur les deux derniers mois. Ce mouvement est justifié par le ralentissement marqué de l’activité et par le fait que les précédentes baisses de taux n’ont pas encore suffi à assouplir le marché du crédit. En outre, les prix de immobilier continuent de s’effondrer : l’indice HBOS a baissé de -2,6% en novembre m/m, soit -14,9% sur un an.

Japon: La réession est plus forte que prévu

Le PIB japonais s’est contracté de -0,5% au T3 : Alors que les anticipations attendaient une baisse de -0,1% sur le trimestre, les chiffres ont révélé une forte contraction de l’économie nippone (-1,8% en rythme annualisé). Pour la première fois depuis 2001, le Japon affiche deux trimestres consécutifs de contraction et confirme son entrée en récession. En outre, le déflateur du PIB continue de baisser, à -1,6% au T3 sur un an. Enfin, les commandes de machines baissent de -4,4% en octobre (-15,5% sur un an) et les prix de gros continuent de baisser en novembre (-1,9% sur le mois après -1,6%) ce qui laisse augurer la poursuite de la dégradation au T4.

Source: SGAM ETF Newsletter

Articles similaires

SOURCE, une collecte record au second trimestre 2010

Falco64

Trading Ideas July 2010: Reducing the equity weight

Falco64

Trading Ideas June 2010: Staying the course

Falco64