ETFWorld.fr
GIORNALE3.jpg

19/12/08 Où vont les marchés ? La Fed passe un nouveau cap

Marchés : la Fed adopte une politique de taux zéro et envisage l’achat de titres du Trésor La Fed passe un nouveau cap : dans le cadre de son comité de politique monétaire, la Fed est allée au-delà des anticipations des marchés en décidant de baisser ses taux directeurs. Ainsi, le taux  

directeurs. Ainsi, le taux cible des fonds fédéraux passe de 1% à une fourchette comprise entre 0 et 0,25%, son plus bas niveau historique. Signalons que cette décision ne fait que formaliser ce qui était déjà une réalité : le taux effectif des fonds fédéraux était déjà proche de 0. Dans son communiqué, la Fed rappelle également sa volonté d’acheter autant de titres d’agences et de titres adossés à l’immobilier (MBS) qu’il faudra pour rétablir la confiance sur le marché immobilier. Pour la première fois dans un communiqué du FOMC, elle étudie la possibilité d’acheter des titres du Trésor de plus longue maturité afin d’influer directement sur les taux longs. Enfin, elle réfléchit aux moyens de supporter l’activité économique et le marché du crédit en augmentant la taille de son bilan.

Le taux à 10 ans américain bat tous les records à la baisse : la nouvelle chute du taux des obligations d’Etat à 10 ans est notamment liée au FOMC. A la suite de cette réunion, les taux longs ont cédé près de 40pb et entraîné dans leur sillage les taux longs européens et japonais.

Les fluctuations des marchés d’actions sur la semaine ont été très liées au plan de sauvetage de l’industrie automobile aux Etats-Unis ainsi qu’au scandale lié à la fraude du gestionnaire d’actifs Maddof portant sur 50 milliards de dollars. Celle-ci a eu un impact notoire sur les cours des banques exposées à cette fraude.

Nette dépréciation du dollar : le dollar s’est déprécié contre toutes devises au cours de la semaine. Face à l’euro, le billet vert a ainsi perdu 10% sur la semaine. La baisse des taux de la Fed a accentué le mouvement.

L’OPEP essaie de stopper l’hémorragie : le prix du pétrole a continué de reculer sur la semaine avant de rebondir mercredi 17. Lors de sa réunion mensuelle tenue mercredi 17, l’OPEP a annoncé une baisse de sa production cible de 4,2 millions de barils/jours par rapport au mois de septembre, soit une baisse de 1,8 million par rapport au mois de novembre.

Etats-Unis : les statistiques plaident pour une récession très marquée

Le secteur industriel toujours en récession : après avoir rebondi en octobre, la production industrielle a repris sa tendance baissière en novembre en se repliant de 0,6%, soit le 8ème mois de baisse depuis le début de l’année 2008. La nouvelle baisse à un niveau jamais observé de l’indice de confiance du secteur industriel de la Fed de New York en décembre plaide pour une poursuite de cette tendance.

La baisse du prix du pétrole continue de faire reculer l’inflation : sur le mois de novembre, les prix ont baissé très fortement, de -1,7%. Le taux d’inflation sur un an passe de 1,5% à 1,1%. Cette tendance reste largement liée à la chute du prix du baril de pétrole. En effet, hors alimentation et énergie, les prix restent stables. Ainsi, l’inflation sous-jacente ralentit légèrement (à 2,0% sur un an).

Pas de stabilisation en vue du côté de l’immobilier : le nombre de permis de construire et celui de mises en chantier, ont de nouveau chuté.  Ils sont au plus bas depuis que ces séries ont été créées (respectivement en 1960 et 1959). Par ailleurs, la confiance des professionnels de l’immobilier reste au plus bas : l’enquête de confiance du NAHB réalisée dans le secteur de l’immobilier est restée stable à son plus bas niveau historique en décembre. Notons que leurs perspectives pour les 6 mois à venir se sont dégradées.

Léger rebond de la confiance des ménages : l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan s’est légèrement redressé en décembre. La baisse marquée des prix de l’essence doit avoir contribué à se regain de confiance. Toutefois, elle reste à un niveau très bas inobservé depuis la récession de 1980

Europe : nouvelle baisse des indicateurs de confiance des entreprises

Le recul de la production industrielle se poursuit : la production industrielle pour l’ensemble de la zone euro s’est une nouvelle fois repliée sur le mois d’octobre (-1,8% sur le mois et -4,9% sur un an). Cette baisse est plus forte qu’en septembre et touche les 5 principales économies de la zone.

Les indicateurs de confiance continuent de plonger : la première estimation de l’indicateur PMI de confiance des entreprises pour l’ensemble de la zone euro a atteint un nouveau point bas historique en décembre. Ce recul concerne à la fois le secteur manufacturier et celui des services.

Nouveau tassement de l’inflation en France : l’inflation a été négative pour la 5ème fois consécutive sur le mois de novembre (à -0,5% m/m). Cette baisse s’explique essentiellement par le repli des prix de l’énergie. Le taux d’inflation sur un an passe ainsi de 3,0% à 1,9%.

Royaume-Uni: le marché du travail continue de se dégrader

Forte augmentation du chômage : le taux de chômage touche désormais 6% de la population active, un niveau atteint pour la dernière fois en janvier 1999. Au-delà du niveau, c’est la vitesse à laquelle le marché du travail se dégrade qu’il convient de souligner : l’augmentation du nombre de demandeurs d’allocations chômage sur le mois de novembre est au plus haut depuis mars 1991.

Baisse de l’inflation en novembre : le taux d’inflation a reculé de -0,4pp à 4,1% sur un an, notamment sous l’effet de la baisse des prix de l’énergie. La légère hausse de l’inflation sous-jacente (+0,1pp à 2,0% sur un an) montre que la transmission de cette baisse des prix de l’énergie sur le reste de l’économie met plus de temps que prévu.

La baisse de 100pb des taux de la BoE a été prise à l’unanimité : il ressort de la publication des minutes du comité de politique monétaire de la Banque d’Angleterre que la décision de baisser les taux de 100pb à 2% a été prise à l’unanimité des 9 membres. Une baisse de plus grande ampleur a même été envisagée mais elle n’a finalement pas été retenue, les membres craignant que cela favorise une dépréciation trop brutale du sterling.

Japon: la confiance des entreprises au plus bas depuis 1975

Enquête Tankan au plus bas : il ressort de l’enquête trimestrielle Tankan publiée par la Banque du Japon que la confiance des entreprises a très nettement reculé au 4ème trimestre. Elle est au plus bas depuis 1975. Tous les secteurs d’activité sont touchés et cette baisse de confiance concerne à la fois les conditions actuelles et les perspectives économiques futures. Notons que la confiance des consommateurs est aussi ressortie en baisse en novembre

Asie émergente: tassement de la production industrielle en Chine et en Inde:

Tassement marqué de la production industrielle en Chine et en Inde : en Chine, la croissance de la production industrielle a très nettement ralenti en novembre, à seulement +5,7% sur un an (après +8,2% en octobre). Sur un mois, la production industrielle est en baisse pour le 5ème mois consécutif. Pour la première fois depuis 15 ans, la production industrielle a reculé en Inde (-0,4% en Octobre) sous l’effet conjugué du tassement des exportations et de celui de la demande intérieure.

Poursuite des assouplissements monétaires dans la région : de nouvelles baisses de taux ont été décidées par certaines banques centrales asiatiques. La Banque de Corée a baissé ses taux de 100pb au cours de son comité de politique monétaire. C’est la baisse la plus forte depuis que la Banque de Corée a adopté une politique de ciblage de l’inflation en 1998. Au total, les taux ont été baissés de 225pb depuis septembre. A Taiwan, la banque centrale a aussi surpris les marchés en diminuant ses taux de 75pb, soit la plus forte depuis 1982. La baisse totale depuis septembre atteint ainsi 162,5pb.

Source: SGAM ETF Newsletter

 

Articles similaires

SOURCE, une collecte record au second trimestre 2010

Falco64

Trading Ideas July 2010: Reducing the equity weight

Falco64

Trading Ideas June 2010: Staying the course

Falco64