ETFWorld.fr
GRAFICO CAMBI

30 Juin: SC – Aucune correction majeure n’est requise

La crise de l’endettement de la zone euro ainsi que les caprices du moteur conjoncturel américain pèsent actuellement sur le moral des marchés. A moyen terme, il semble néanmoins qu’une solution sera trouvée en Grèce et que la conjoncture américaine reprendra de la vigueur; par conséquent, les actions restent légèrement surpondérées....


Enregistrez-vous pour le Newsletter sur les ETF et ETC
Cliquez ici pour recevoir votre copie gratuitement 


Sur les marchés financiers, la crise de l’endettement de la zone euro est devenue un sujet perpétuellement brûlant. Le moral des investisseurs est largement déterminé par les discussions pour le sauvetage de la Grèce ainsi que les tentatives de soutien aux autres membres de la zone euro. En dépit de toutes les résistances, la raison économique devrait pourtant l’emporter et le pays finira par accepter de nouvelles mesures d’austérité. L’alternative reste une faillite de l’Etat, toutefois les conséquences seraient encore plus dramatiques.

 

La conjoncture américaine n’a actuellement pas les moyens pour soutenir les marchés. Les nombreux indicateurs conjoncturels nous livrent quotidiennement de mauvaises surprises et démontrent que la reprise économique est plus laborieuse que prévue. L’accident de Fukushima, mais aussi les violentes tempêtes et catastrophe naturelle qui ont balayé les Etats-Unis en sont certainement pour quelques choses. Ces effets négatifs ne devraient pourtant pas se prolonger et l’économie enclenchera selon toute vraisemblance une vitesse de croissance supérieure au cours des prochains mois. Nous maintenons donc, quoique de façon modérée, notre surpondération des actions.

 

Surévaluation du franc suisse
La crise de la dette dans les pays de l’Union monétaire européenne n’est pas sans effet sur la stratégie monétaire. Une nouvelle aggravation de la crise n’étant pas exclue, nous adoptons une position neutre concernant l’euro actuellement soumis à forte pression. Prévoyant ces prochains mois une évolution plus favorable de la conjoncture aux Etats-Unis, nous avons surpondéré l’USD. Nous nous attendons également à une hausse des cours des devises AUD et NOK, étroitement liées aux matières premières, alors que le franc suisse est clairement surévalué en termes de parité du pouvoir d’achat. Tant qu’aucun signe n’annoncera une solution viable à la crise, l’attrait du CHF restera toutefois fort. Pour les placements à rémunération fixe, nous privilégions les emprunts d’entreprises par rapport aux titres étatiques, car les risques de défaillance restent plus faibles. En comparaison directe avec les actions, les obligations à haut rendement ont perdu un peu de leur attractivité.

 

L’insécurité qui règne sur les marchés a rendu les actions de la zone euro très avantageuses à l’heure actuelle. Selon nos estimations, la sous-évaluation est d’environ 50%. En revanche, les titres des marchés émergents présentent dans l’ensemble une valorisation assez élevée. Nous prévoyons pour les secteurs de l’énergie, des biens d’investissement et du commerce alimentaire de détail une évolution supérieure à la moyenne. Lors de la sélection, nous ciblons actuellement en particulier les titres qui profiteront de rachats d’actions ou d’augmentations de dividendes.

Source: ETFWorld – Swisscanto (Thomas Härter – Responsable Stratégie de placement)

 

Articles similaires

Swisscanto: Mai 2014 Politique de placement constante pour les actions et les obligations

1admin

Swisscanto: Avril 2014 Une légère surpondération des actions demeure justifiée

1admin

Swisscanto: Mars 2014 La croissance synchrone soutient les actions

1admin