ETFWorld.fr
Wurtz Fannie Amundi ETF

Amundi ETF: Analyse des flux ETF mondiaux – février 2021

Amundi ETF: L’optimisme des investisseurs s’est renforcé au cours du mois de février, se traduisant par une hausse des souscriptions à l’échelle mondiale dans les ETF à 122,2 mds d’euros.

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


Fannie Wurtz, Directeur de la ligne métier ETF, indiciel et Smart Beta d’Amundi


Les flux dans les ETF actions ont ainsi doublé au cours du mois écoulé à 101,5 mds d’euros contre 50,7 mds d’euros en janvier, tandis que les souscriptions dans les ETF obligataires sont restées quasi stables à 19,2 mds d’euros en février contre 20,7 mds d’euros le mois précédent.

L’Amérique du Nord a enregistré la plus forte collecte sur les ETF actions en février à 45,1 mds d’euros. Les stratégies sectorielles, thématiques et “smart beta” ont également connu un mois de février faste avec 34,6 mds d’euros de flux entrants, soit la deuxième meilleure performance du mois écoulé. Enfin, les flux dans les ETF obligataires se sont répartis entre les obligations « aggregates », les obligations d’entreprises et les dettes d’Etats, avec des souscriptions de 8,4 mds d’euros, 3,4 mds d’euros et 2,4 mds d’euros respectivement.

Les flux en Europe faits marquants du mois 

Actions

En février, l’enthousiasme des investisseurs pour les actions a été plus faible pour les ETF enregistrés en Europe que pour les produits internationaux. Ainsi, les souscriptions s’inscrivent en-dessous du niveau du mois précédent, à 10,9 mds d’euros contre 12,9 mds d’euros en janvier.

Les tendances en matière de produits recherchés différent également de celles observées au niveau mondial, les ETF sectoriels, thématiques et « smart beta » enregistrant 6,8 mds d’euros de souscriptions et les indices mondiaux attirant 6,3 mds d’euros de flux entrants. Le Royaume-Uni est resté le pays le plus attractif avec des flux entrants de 638 mln d’euros en février.

Les souscriptions dans les ETF sectoriels et thématiques se sont élevées à 5,3 mds d’euros. Les ETF dédiés aux services financiers ont connu un fort engouement, attirant 1,1 mds d’euros de flux entrants, ce qui témoigne de l’optimisme des investisseurs quant au rebond économique post-pandémie de la Covid-19.

Les tendances observées sur les stratégies « smart beta » constituent une preuve supplémentaire du sentiment positif des investisseurs. Ces stratégies ont poursuivi leur redressement avec les stratégies « Value » et « Size » qui ont enregistré respectivement des souscriptions de 558 mln d’euros et 464 mln d’euros. Ces deux stratégies ont tendance à bien se comporter lorsque les économies connaissent une forte croissance. Les produits plus défensifs, comme les ETF « Minimum Volatility » et « Quality » ont en revanche subi des sorties de 153 mln d’euros et 92 mln d’euros respectivement.

Enfin, les stratégies ESG ont continué d’attirer les investisseurs en février, avec des souscriptions de 6 mds d’euros. Les stratégies axées sur les indices Monde et Amérique du Nord ont été les plus populaires et les plus recherchées, chacune d’entre elles attirant plus de 2 mds d’euros d’actifs en février.

Obligations

En février, les souscriptions dans les ETF obligataires ont représenté environ la moitié des niveaux observés sur les ETF actions à 5,4 mds d’euros. Ce montant est toutefois trois fois supérieur aux flux entrants de 1,7 mds d’euros enregistrés en janvier. Les obligations d’entreprise ont représenté une part très significative de ces souscriptions, totalisant 4,7 mds d’euros de flux entrants.

Cette situation s’explique principalement par une allocation très importante de plus de 4,6 mds d’euros dans des stratégies d’obligations d’entreprises américaines ESG, à première vue en provenance d’un seul et unique investisseur. Les obligations d’entreprises de la zone euro ont, quant à elle, enregistré des flux entrants de 494 mln d’euros tandis que les stratégies « High Yield » de la zone euro ont accusé 372 mln d’euros de sorties.

Au cours du mois de février, les obligations d’Etat chinoises se sont encore une fois révélées très populaires auprès des investisseurs, attirant 1,1 mds d’euros de flux entrants. Des souscriptions importantes ont également été enregistrées sur les obligations indexées sur l’inflation, les stratégies américaines, de la zone euro et mondiales captant respectivement 521 mln d’euros, 363 mln d’euros et 126 mln d’euros. Cette tendance reflète l’inquiétude des investisseurs concernant la hausse des prix à la consommation pendant la phase de rebond économique post-Covid, à l’heure où le Congrès américain a adopté le plan de relance de 1.9000 mds de dollars voulu par le président Joe Biden.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

Vanguard ETF : Revue du marché des ETF européens – Avril 2021

Redaction

Amundi ETF: Analyse des flux ETF mondiaux – mars 2021

Redaction

Lyxor ETF Money Monitor: Mars 2021 : un mois record pour les actions

Redaction