ETFWorld.fr
Wurtz Fannie Amundi ETF @Delporte

Amundi ETF: Analyse des flux ETF mondiaux – octobre 2021

Amundi ETF: En octobre, les investisseurs ont largement privilégié les actions par rapport aux obligations.

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


Fannie Wurtz, Directeur de la ligne métier ETF, indiciel et Smart Beta d’Amundi


Cela se reflète à la fois au niveau mondial, où les souscriptions vers les ETF actions ont représenté 79,1 milliards d’euros contre 19,5 milliards d’euros pour les ETF obligataires, mais également au niveau européen où les souscriptions ont respectivement été de 9,9 milliards d’euros contre 0,5 Md€.

Plus largement, les souscriptions d’ETF au niveau mondial se sont élevés à 102 Mds€ – les actions nord-américaines représentant près de la moitié des volumes alloués (50,6 Mds€) à toutes les classes d’actifs.

Les indices boursiers mondiaux sont arrivés en deuxième position des classes d’actifs avec des souscriptions de 10,9 Mds€. Ces deux classes d’actifs ont été plébiscitées en Europe et aux Etats-Unis mais pas en Asie. Dans cette zone, les investisseurs ont préféré miser sur le Japon, avec des souscriptions de 3,1 Mds€ ainsi que sur les marchés émergents qui ont collecté 2,4 Mds€.

Les flux en Europe faits marquants du mois octobre 

Actions

Le mois dernier, les investisseurs ont alloué 9,9 Mds€ aux ETF actions de droit européen. Reflétant les tendances observées au niveau mondial, les indices nord-américains ont remporté le plus de succès, enregistrant une collecte de 4,1 Mds€ tandis que les stratégies mondiales sont arrivées en deuxième position avec des souscriptions de 2,4 Mds€. Il n’y a pas eu de mouvement de décollecte majeur par zone géographique, à l’exception des indices actions britanniques qui ont décollecté à hauteur de 570 M€.

Les souscriptions dédiées aux stratégies ESG se sont élevées à 5,6 Mds€ avec une majorité de la collecte se positionnant sur les indices mondiaux (1,9 Mds€). Les stratégies nord-américaines sont arrivées en deuxième position (1,6 Mds€). En d’autres termes, les indices ESG Monde ont collecté près de 80% des souscriptions au sein de cet univers d’investissement tandis que les stratégies ESG Amérique du Nord ont représenté plus d’un tiers de la collecte dans cette zone géographique. Sur un sujet similaire, les stratégies climat ont enregistré une collecte nette de 977 M€ mettant en lumière le nombre croissant de gestionnaires d’actifs proposant ce type de produits depuis que l’UE met à disposition des investisseurs une classification des indices sur ce thème.

Les tendances récentes observées sur les produits Smart Beta se sont également poursuivies au regard de la collecte de 781 M€ observée sur les ETF « quality ». La décollecte sur les produits « Value » a ralenti ce mois-ci pour atteindre 50 M€ alors que celle-ci était ressortie à 900 M€ le mois précédent.

Obligations

Malgré une collecte nette recensée sur les ETF obligataires européens, ces produits ont été moins demandées qu’aux Etats-Unis. Seules les obligations souveraines ont enregistré des souscriptions significatives à hauteur de 629 M€ tandis que la collecte sur les obligations d’entreprises n’est ressortie qu’à 8 M€. En outre, la décollecte des obligations souveraines des marchés émergents a atteint 651 M€.

Les obligations souveraines américaines de maturité moyenne ont enregistré une collecte de 382 M€, ce qui fait de cette classe d’actifs la préférée de sa catégorie. Le thème de l’inflation continue de préoccuper les investisseurs, alors que les obligations indexées sur l’inflation en zone euro et aux Etats-Unis ont enregistré des souscriptions respectives de 275 M€ et de 197 M€. Toutefois, le mouvement de collecte sur ces catégories de produit a été plus faible qu’au cours des mois précédents.

Les craintes concernant les hausses des prix à la consommation ont également influé sur l’attitude des investisseurs en obligations d’entreprises, ces derniers ayant alloué 160 M€ aux stratégies à taux variable. Le mouvement de décollecte sur les obligations d’entreprises en zone euro et aux Etats-Unis a atteint respectivement 367 M€ et 114 M€, faisant ressortir la collecte globale à un niveau stable de 8 M€.

Les obligations d’entreprises ESG ont été recherchées, enregistrant une collecte de 712 M€, dont 279 M€ alloués aux entreprises de la zone euro et 131 M€ pour les obligations du secteur financier. Les investisseurs délaissent les ETF obligataires d’entreprises traditionnels au profit des ETF obligataires d’entreprises ESG. Bien qu’il n’y ait pas eu de mouvement de collecte significatif en faveur des ETF obligataires d’entreprises de droit européen, une rotation significative entre ces deux catégories a tout de même été observée.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

Vanguard ETF : Revue du marché des ETF européens : Octobre 2021

Redaction

BlackRock Global ETP Flows : Évolution de la collecte des ETF en octobre 2021

Redaction

Amundi ETF: Rapport sur les flux d’ETF au cours des neuf premiers mois de l’année

Redaction