ETFWorld.fr
Wurtz Fannie Amundi ETF

Amundi ETF: Flux ETF Europe Monde octobre 2020

Amundi ETF: Les inquiétudes autour de l’élection américaine et de la seconde vague du Covid-19 ont entraîné une réduction des flux vers les ETF en octobre, de 48,6 Mds€ en septembre à 42,7 Mds€ en octobre.

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


Fannie Wurtz, Directeur de la ligne métier ETF, indiciel et Smart Beta d’Amundi


Ces inquiétudes ont abouti à une réduction des souscriptions dans les ETF actions à 17,4 Mds€, un montant près de deux fois inférieur à celui enregistré en octobre, à 33 Mds€. Les ETF obligataires ont connu davantage de succès ce mois-ci, collectant 25,4 Mds€.

Obligations:

  • Alors que les flux ont été favorables aux obligations au niveau mondial, les ETF enregistrés en Europe ont maintenu la tendance observée en septembre : les souscriptions obligataires ont été inférieures aux flux des ETF actions avec de 1,7 Md€ de collecte.
  • Les inquiétudes concernant les perspectives économiques en Europe se sont traduites par une décollecte sur les ETF Credit « Invesment Grade » et « High Yield » zone euro à respectivement 1,15 Mds€ et 439 M€. Plus globalement, les sorties des ETF obligataires de dette d’entreprises ont été de 1,41 Mds€, traduisant aussi bien les inquiétudes autour des perspectives de l’économie européenne que des prises de bénéfices des investisseurs.
  • La confiance dans la capacité de l’Asie à rebondir plus rapidement qu’en Europe face au Covid-19 a conduit les investisseurs à allouer 778 M€ à la dette souveraine chinoise et 592 M€ à la dette souveraine des marchés émergents. Au total, les souscriptions vers les obligations souveraines ont atteint 2,74 Mds€ en octobre.

Actions:

  • Les souscriptions sur les ETF actions enregistrés en Europe ont augmenté de 2,6 Mds€ au cours du mois. Les tensions pré-électorales ont incité les investisseurs à retirer 1,3 Mds€ des stratégies nord-américaines, alors que les inquiétudes concernant l’augmentation rapide des cas de Covid-19 ont entraîné une réduction de 296 M€ sur le segment des actions zone euro.
  • En revanche, la capacité de l’Asie à maîtriser la diffusion du virus a renforcé la confiance des investisseurs dans les marchés émergents et la Chine. Les ETF dédiés à ces régions ont attiré respectivement 554 M€ et 413 M€.
  • Les investisseurs ont remis au goût du jour les stratégies qu’ils avaient utilisées lors du premier confinement – en allouant 531 M€ au secteur de la santé. Le retour au télétravail a également incité les investisseurs à réduire leur allocation aux stratégies immobilières (-30 M€) et à celles dédiées aux « villes intelligentes » (-16 M€). Depuis le début de l’année, les sorties dans le secteur de l’immobilier atteignent désormais 543 M€.
  • Au cours des dix derniers mois, les stratégies actions sectorielles et ESG ont connu un fort succès auprès des investisseurs alors que ceux-ci se détournaient des ETF répliquant les principaux indices ainsi que des ETF Smart Beta. Depuis le début de l’année, les souscriptions sur les ETF ESG atteignent 22,9 Mds€ tandis que les ETF sectoriels affichent 15,4Mds€ de flux positifs. Les sorties sur le Smart Beta ont atteint environ 7 Mds€ et, malgré des souscriptions au cours de l’été, les stratégies sur les principaux indices restent à environ 5 Mds€ de décollecte sur l’année.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

Amundi ETF: Analyse des flux ETF mondiaux

Redaction

Lyxor ETF Money Monitor: Les ETF ESG ont attiré la majeure partie des flux en 2020

Redaction

Vanguard ETF: 2020 a été une année record pour les ETF

Redaction