ETFWorld.fr
Wurtz Fannie Amundi ETF

Amundi ETF : Les tendances des flux du marché européen des ETF – Juin 2017

Les flux vers le marché européen des ETF depuis le début de l’année atteignent plus de 50 milliards d’euros à fin juin 2017 selon la répartition suivante :….


{loadposition notizie}

Fannie Wurtz, directeur du métier ETF, Indiciel & Smart Beta d’AMUNDI


ETF actions : +34 mds d’euros YTD

ETF obligataires : +17,5 mds d’euros YTD

ETF matières premières : +2,5 mds d’euros YTD

Les flux vers les ETFs européens ont continué ces derniers mois sur leur lancé du premier trimestre, dépassant la barre des 50 mds€ depuis le début de l’année. Les actions sont toujours favorisées par les investisseurs puisqu’elles recueillent près de 65% de ces flux.

Ce sont les actions européennes qui se sont montrées les plus attractives, notamment grâce au résultat de l’élection présidentielle Française qui a permis de lever certains doutes sur l’avenir de l’union Européenne. Viennent ensuite les actions émergentes qui ont poursuivi le rebond entamé en 2016 en attirant plus de 2 mds€.

Les actions américaines, à l’inverse, ont subi un retournement de tendance avec une décollecte de plus d’1 md€ sur le 2e trimestre, les investisseurs arbitrant de la zone nord-américaine vers la zone euro.

Les flux alloués aux produits Smart Beta s’établissent à 2.2 mds€, les facteurs value et mid cap restant les plus populaires, en ligne avec la tendance observée au premier trimestre.

Du coté des taux le constat est sensiblement le même que du côté des actions, avec une poursuite des tendances majeures observées au premier trimestre. C’est donc la dette d’état émergente qui recueille toujours la plus grosse part des flux avec près de 7 mds€ sur le premier semestre.

Au sein de l’univers du crédit les taux flottants ont toujours les faveurs des investisseurs qui leur ont alloué près de 3 mds€ depuis le début de l’année. Vient ensuite la dette d’entreprise américaine qui continue d’offrir un rendement largement supérieur à son équivalent européen, ce qui lui a permis d’attiré près de 2 mds€.

Dans un environnement de taux toujours bas la recherche de rendement reste le principal moteur des flux obligataires.

La décollecte s’est concentrée sur les obligations liées à l’inflation américaine qui ont vu sortir plus d’1 md€. En effet, les anticipations de hausse des prix aux Etats-Unis qui avaient suivi l’élection de Donald Trump ont été largement revues en baisse ces derniers mois.

A noter également un regain d’intérêt pour l’univers des matières premières qui se sont vu allouer 2.4 mds€ sur le premier semestre, soit déjà autant que sur l’ensemble de l’année 2016.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

Amundi ETF: Flux ETF Europe Monde octobre 2020

1admin

Lyxor ETF Money Monitor : Un nouveau mois record pour les ETF ESG

1admin

BlackRock ETP Landscape : Les flux mondiaux des ETPs sont tombés à 47,4 milliards de dollars

1admin