ETFWorld.fr
Wurtz Fannie Amundi ETF @Delporte

Amundi ETF: Rapport sur les flux d’ETF au cours des neuf premiers mois de l’année

Amundi ETF: Au cours des neuf premiers mois de l’année, les souscriptions d’ETF au niveau mondial se sont élevées à 803 Mds€.

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


Fannie Wurtz, Directeur de la ligne métier ETF, indiciel et Smart Beta d’Amundi


Les Etats-Unis ont  représenté près de 80% des actifs en volume (638,5 Mds€) alors que l’Europe a contribué à hauteur de 16% de la collecte (126 Mds€)  et l’Asie à seulement 5% (38,3 Mds€).

Les actions restent la classe d’actifs la plus demandée, représentant près des trois quarts de l’ensemble des souscriptions, à 595 Mds€.

La tendance observée au cours du premier semestre, au cours duquel la classe d’actifs représentait déjà 75% des flux comptabilisés,  s’est donc prolongée.

Les investisseurs ont alloué 202 Mds€ aux ETF obligataires, soit l’équivalent d’un quart de la collecte totale, ce  qui a également confirmé la tendance observée au cours des six premiers mois de l’année. Ces investisseurs ont privilégié les obligations  souveraines aux obligations privées.

Actions

Les ETF actions enregistrés en Europe ont collecté 92,3 Mds€ au cours des neuf premiers mois de l’année. Les tendances  observées au premier semestre ont été confirmées avec un volume de souscription de 44,4 Mds€ sur les indices globaux  suivi en seconde position par la collecte sur les indices nord-américains, à hauteur de 25,7 Mds€. Enfin, les indices actions  des marchés émergents ont collecté à hauteur de 7,9 Mds€.

Le mouvement de bascule des indices boursiers traditionnels au profit de ceux qui intègrent des critères environnementaux, sociaux  et de gouvernance (ESG) s’est poursuivi avec une collecte sur ces produits qui a atteint 44,1 Mds€ au cours des neuf premiers mois  de l’année. Les fonds ESG les plus demandés ont concerné les indices nord-américains dont la collecte a atteint 16,5 Mds€, alors  que les indices mondiaux ont vu leur collecte augmenter de 14 Mds€. Enfin les ETF liés aux marchés émergents intégrant des critères
ESG ont collecté 4,4 Mds€.

En d’autres termes, 64% de l’allocation dédiée aux indices nord-américains au cours des neuf premiers mois de l’année a concerné  des produits ESG tandis que les indices ESG au niveau mondial ont représenté 31% de la collecte totale et les indices ESG des  marchés émergents 55% de la collecte allouée à cette région.

Si les souscriptions allouées à la stratégie Value ont été significatives depuis le début de l’année (6,7 Mds€), cela masque une  accélération du mouvement de décollecte sur ce type d’ETF constaté en septembre. Celui-ci a atteint 888 M€ au cours du dernier  mois.

Obligations

Les investisseurs ont souscrit pour 30,6 Mds€ d’ETF obligataires enregistrés en Europe au cours des neuf premiers mois  de l’année en privilégiant les obligations d’entreprises (15,3 Mds€) plutôt que la dette souveraine (12 Mds€).

La tendance observée sur les marchés obligataires a reflété le comportement paradoxal des investisseurs face au risque. D’un côté,  ces derniers s’inquiètent de la hausse des prix observée aux Etats-Unis et en Europe, préférant investir sur la dette souveraine  chinoise qui a collecté à hauteur de 7,7 Mds€ et sur les obligations indexées sur l’inflation. Les indices obligataires indexés sur  l’inflation aux Etats-Unis et en zone euro ont tous deux enregistré une collecte de 2 Mds€. Les obligations américaines à court terme  ont vu de leur côté leur collecte progresser de 2,7 Mds€. Mais les investisseurs ont également alloué respectivement 4,3 Mds€ et 4  Mds€ aux obligations d’entreprises de la zone euro et des Etats-Unis, ainsi qu’aux obligations américaines High Yield qui ont vu leur  collecte augmenter de 1,7 Mds€.

Les souscriptions dédiées aux indices obligataires ESG ont représenté 14 Mds€ au cours des neuf premiers mois de l’année, soit  46% de l’ensemble de la collecte sur les marchés de taux. Les investisseurs ont alloué 5,4 Mds€ aux indices américains d’obligations  d’entreprises ESG et 2,9 Mds€ aux produits spécialisés dans les dettes privées en zone euro. Le basculement des indices obligataires  traditionnels au profit des indices ESG s’est poursuivi et témoigne de l’appétit des investisseurs pour ce type de produits dans l’univers
obligataire.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

Amundi ETF: Analyse des flux ETF mondiaux – octobre 2021

Redaction

Vanguard ETF : Revue du marché des ETF européens : Octobre 2021

Redaction

BlackRock Global ETP Flows : Évolution de la collecte des ETF en octobre 2021

Redaction