ETFWorld.fr
DWS ETF Xtrackers

DWS : L’investissement ESG

DWS :  « L’intégration des risques ESG dans un environnement multi-actifs est un défi. …

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


C’est pourquoi la prise en compte intégrale des aspects ESG dans l’allocation stratégique des actifs (ASA) est un domaine qui a encore été relativement peu couvert – comme le résument les Principes pour l’investissement responsable (PRI).

Les équipes Multi Asset de DWS (Gunnar Friede, Guido Lombardi, Peter Warken) et la maison de recherche de DWS (Francesco Curto, Jason Chen, Dirk Schlüter, Robert Bush) ont uni leurs forces dans un document de recherche commun pour relever les défis de l’intégration des questions ESG dans l’ASA.

Le cadre élaboré sera utile non seulement pour les actifs multiples, mais aussi pour toute allocation stratégique d’actifs.

Ils étendent les approches existantes d’allocation d’actifs dans des classes d’actifs uniques et basées sur des titres uniques avec un cadre pour les multi-actifs basé sur des indices liquides (ETF). L’objectif est de comprendre l’impact potentiel de l’intégration des facteurs ESG sur les rendements ajustés au risque et de déterminer quelle est la meilleure approche pour l’intégrer dans un contexte multi-actifs.

L’analyse conclut qu’il est possible de réduire considérablement les risques ESG sans que les rendements ajustés en fonction des risques soient significativement différents de ceux d’un indice SAA traditionnel et à des niveaux de tracking error (TE) relativement faibles.

Les changements de pondération régionale (par exemple, surpondérer l’Europe par rapport aux États-Unis par rapport au portefeuille standard pondéré en fonction de la capitalisation boursière) n’améliorent que légèrement les caractéristiques ESG du portefeuille.

De meilleurs résultats ESG à un même TE peuvent être obtenus en construisant l’ASA avec des indices sectoriels traditionnels au lieu d’indices régionaux. De bien meilleurs résultats peuvent cependant être obtenus en allouant aux indices ESG.

Dans ce dernier cas, la part des titres les moins bien notés sur le plan ESG peut être réduite d’environ 80 % et l’empreinte carbone de 50 % par rapport à l’ASA traditionnel – pour des erreurs de suivi aussi faibles que 0,25 %.

Une approche combinée d’optimisation de l’ASA et de mise en œuvre via des indices ESG est la plus efficace pour maximiser l’avantage ESG global par rapport à l’erreur de suivi. On estime que l’impact ESG optimal peut être atteint pour les TE entre 75 et 100bps. »

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

Lyxor asset management soutient la transition vers un monde bascarbone

Redaction

Aviva Investors: Transition climatique, les perspectives 2021

Redaction

DWS et la fondation IFRS

Redaction