ETFWorld.fr
GRAFICO2

ETF Securities: Rapport semestriel global sur les ETP matières premières

Les encours mondiaux des ETP sur les matières premières augmentent de 33% à la fin du premier semestre 2011 et les volumes d’échange augmentent de 95%...

 

Les encours des ETP sur les matières premières ont augmenté de 33% à la fin du premier semestre 2011 par rapport à fin Juin 2010 pour atteindre près de US$171 avec des volumes d’échange mensuels moyens qui ont presque doublé par rapport à leurs niveaux d’il y a un an pour atteindre US$167 milliards. Ces chiffres sont issus de la publication aujourd’hui du rapport semestriel d’ETF Securities « Le Marché des ETP sur les matières premières – H1 2011 », un document de référence pour le marché mondial de l’investissement sur les ETP sur les matières premières.

Parmi les principales conclusions du rapport d’ETF Securities, « Le Marché des ETP sur les matières premières – H1 2011» figurent les points suivants:

  • Les encours des ETP sur les matières premières atteignent US$171 milliards à la fin du mois de Juin 2011, soit une hausse de 33% depuis le début de l’année  

Les encours mondiaux des exchange traded product (ETP)1 sur les matières premières atteignent près de US$171 milliards à la fin du mois de Juin 2011, soit une augmentation de 33% par rapport au même moment l’année dernière, les investisseurs continuant d’augmenter leurs investissements dans cette classe d’actifs. Ces  encours représentent quasiment le triple des niveaux d’encours constatés à la fin de l’année 2008.

  • Les volumes d’échange ont augmenté de 95% par rapport à leurs niveaux constatés en Juin 2010 et ont atteint un niveau record au mois de Mai 2011.

Les volumes d’échange mensuels moyens ont augmenté de 95% par rapport à leurs niveaux d’il y a un an pour atteindre à la fin du premier semestre 2011 près de US$167 milliards. Ces encours affichaient un montant d’encours record au mois de Mai avec US$264 milliards. Les ETP sur l’argent ont enregistré une forte hausse de leur niveau d’échange lorsque le COMEX a augmenté les marges requises sur l’argent au mois de Mai. Les encours ont alors atteint un niveau record à US$123 milliards pendant le mois. Les ETP sur l’Or, en seconde position, ont enregistré des volumes d’échange d’un montant de US$97 milliards sur le mois.

  • Les encours des ETP sur les matières premières ont diminué de près de US$20 milliards au cours des mois de Mai et Juin suite aux inquiétudes des investisseurs concernant la croissance .

L’augmentation des encours sur les matières premières ne fut pas linéaire : ces encours ont en effet enregistré des niveaux record au cours du mois d’Avril 2011 avec près de US$191 milliards suivi ensuite par une diminution de US$20 milliards au cours des mois de Mai et Juin. La faiblesse des indicateurs de croissance mondiaux ainsi que la crise de la dette en Europe ont entrainé une chute des cours et une réduction des positions risquées de la part des investisseurs

. . . et les niveaux de marges sur l’Argent du COMEX ont doublé

Les flux vers les ETP au mois d’Avril et de Mai ont également été affectés par le relèvement surprise des marges requises sur l’Argent par le Comex qui ont presque doublé sur la période. Le relèvement des marges a contribué a diminuer de près de 30% le cours de l’argent au mois de Mai ce qui a entrainé des flux sortants vers les ETP sur l’Argent et l’Or d’un montant de US$3.4 milliards au mois de Mai. Au cours du mois de Juin, les marchés se sont apaisés et les flux vers les ETP sur les matières premières étaient à nouveau plus équilibrés.

  • La performance et les flux vers les ETP sur les matières premières pour le second semestre 2011 dépendront fortement des développements concernant la croissance et les risques souverains

Les deux facteurs principaux susceptibles d’affecter la performance et les flux vers les ETP sur les matières premières pendant la deuxièmes moitié de l’année 2011 sont d’une part les perceptions des investisseurs concernant la durabilité de la reprise économique mondiale et le contrôle des risques souverains d ‘autre part. Les ETP diversifiés de matières premières et les ETP sur les métaux cycliques pourraient potentiellement bénéficier de cette situation s’il apparaissait que le ralentissement de la croissance mondiale enregistré au cours du second trimestre de l’année n’était que temporaire. D’autre part, les ETP sur l’Or enregistreront un fort regain d’intérêt si l’Europe ne trouve pas rapidement une solution convaincante pour résoudre la crise de la dette ou si une politique monétaire de « quantitative easing » est à nouveau nécessaire pour répondre au ralentissement de la croissance ce qui pourrait provoquer une dévaluation du dollar.

Nicholas Brooks, Responsable de la Recherche et de la Stratégie d’Investissement a déclaré:

Les flux vers les ETC sur les matières premières ont affiché une forte irrégularité au cours du premier semestre 2011. Les mois de Janvier et Mai ont enregistré à eux seuls près de US$7 milliards de flux sortants alors qu’au cours des autres mois, les flux étaient positifs à l’ exception du mois de Juin qui a enregistré des flux nets à peu près nuls. Les flux enregistrés au mois de Janvier et Mai étaient la conséquence de phénomènes exceptionnels relatifs aux marchés des matières premières. La majorité des flux sortants constatés au mois de Janvier concernaient des flux sortants vers les ETP sur l’Or (US$3.2 milliards), de nombreux investisseurs revoyant à la hausse leurs anticipations concernant les taux d’intérêt et le niveau de croissance et augmentant leurs expositions sur des actifs cycliques au début de l’année. Au mois de Mai, les flux vers les ETP sur les matières premières ont été fortement affectés par le doublement des marges requises sur l’argent par le COMEX. Ces appels de marge ont provoqué une chute de 30% du cours de l’argent au mois de Mai et ont entrainé des flux sortants vers les ETP sur l’Argent et l’Or pour un montant de US$3.4 milliards. A l’exception de ces 2 mois, les flux mensuels moyens vers les ETP sur les matières premières ont atteint US$2 milliards au cours du premier semestre 2011, ce qui représente une augmentation de 44% par rapport aux flux mensuels moyens enregistrés au second semestre 2010 (US$1.6 milliards). Les deux facteurs principaux susceptibles d’affecter la performance et les flux vers les ETP sur les matières premières pendant la deuxième moitié de l ‘année 2011 sont d’une part les perceptions des investisseurs concernant la durabilité de la reprise économique mondiale et le contrôle des risques souverains. Les ETP diversifiés de matières premières et les ETP sur les métaux cycliques pourraient potentiellement bénéficier de cette situation s’il apparaissait que le ralentissement de la croissance mondiale enregistré au cours du second trimestre de l’année n’était que temporaire. D’autre part, les ETP sur l’Or enregistreront un fort regain d’intérêt si l’Europe ne trouve pas rapidement une solution convaincante pour résoudre la crise de la dette ou si une politique monétaire de « quantitative easing » est à nouveau nécessaire pour répondre au ralentissement de la croissance ce qui pourrait provoquer une dévaluation du dollar.”

   

Source: ETFWorld – ETFSecurities

 

Articles similaires

ETPs sur les matières premières, troisième trimestre 2013

1admin

ETF Securities: principales tendances au deuxième trimestre 2013 dans les produits indiciels ETP

1admin

Approfondissement: 25 ETC seront retirés de Euronext Paris

1admin