ETFWorld.fr

ETP sur les matières premières au 1er trimestre 2013 : le grand mouvement de balancier

Le premier trimestre 2013 a vu la croissance mondiale et l’appétit pour le risque repartir à la hausse …

 


 

Nicholas Brooks

Enregistrez-vous pour le Newsletter sur les ETF et ETC
Cliquez ici pour recevoir votre copie gratuitement


Les investisseurs ont délaissé les ETP sur l’or pour se tourner vers d’autres matières premières de nature plus cyclique, comme l’argent, le cuivre, le palladium, le platine et les trackers diversifiés. Les ETP sur l’or ont vu sortir 9,2 milliards de dollars au cours du trimestre, tandis que l’amélioration des indicateurs de la croissance américaine faisait anticiper une hausse des taux d’intérêt et tabler sur un éventuel abandon de la politique d’assouplissement quantitatif tout en contribuant à renforcer le billet vert. Tous ces facteurs ont eu un effet négatif sur l’or et ont poussé les investisseurs en ETP tactiques à réduire leur positionnement. Une tendance similaire s’est produite sur le marché à terme, où les positions nettes longues spéculatives sur les gold futures sont retombées à leur niveau de la fin 2008.

Principales tendances des flux pour les ETP sur les matières premières au 1er trimestre 2013 :
• Si les ETP sur l’or ont vu sortir les capitaux, la plupart des autres matières premières de nature cyclique ont au contraire connu un fort afflux, à commencer par l’argent, avec 875 millions USD de nouveaux achats nets. Les ETP sur les matières premières diversifiées arrivent seconds, avec 288 millions de dollars de flux entrants. Le cuivre a attiré 178 millions tandis que le palladium recevait 131 millions.
• Les ETP agricoles ont eux aussi connu de forts flux entrants au cours du trimestre, les ETP diversifiés ayant reçu 117 millions de capitaux neufs. Cet afflux est d’autant plus important qu’il intervient après près de 20 mois consécutifs de vente jusqu’à la fin 2012. Il semble que les fortes baisses des cours depuis l’été, le faible niveau des stocks d’un grand nombre de cultures clés et les mauvaises conditions météorologiques aient attiré les investisseurs. Si l’on considère les différentes matières premières agricoles, c’est le café qui a connu les flux entrants les plus importants du trimestre : la forte correction des cours de l’arabica, la baisse des positions nettes longues spéculatives et le risque d’un impact de la rouille sur l’offre ont attiré les investisseurs.
• Les ETP sur le pétrole et le gaz naturel ont connu d’importants flux sortants nets, la hausse des cours ayant poussé les investisseurs à prendre leur bénéfice.

Considérant sans doute comme excessif le franchissement de la barre des 115 dollars par le baril de brent, les investisseurs ont massivement vendu en janvier. Les ventes ont ensuite baissé en février et mars. Les investisseurs en gaz naturel, après avoir fortement acheté en décembre, alors que le prix au comptant à Henry Hub tombait vers les 3,3 USD/MMBtu, ont résolument réduit leurs positions en mars, quand le cours est reparti à la hausse, jusqu’à franchir le seuil des 4 dollars.

Nicholas Brooks, directeur de la recherche et de la stratégie d’investissement chez ETF Securities, a déclaré : « En ce début de mois d’avril, il semble que nous assistions à un tournant pour les matières premières : la tendance haussière vers les matières premières cycliques des 10 premières semaines de l’année a été ébranlée par le quasi-défaut de paiement chypriote à la fin mars. Depuis la confiscation des dépôts à Chypre, les flux entrants sur l’or ont repris (bien que modestement) et les flux vers les ETP sur les matières premières plus cycliques ont ralenti ou se sont inversés. La façon dont l’Europe traitera la crise chypriote et le risque de contagion à d’autres économies périphériques du continent, mais aussi la durabilité des bons indicateurs de la croissance aux États-Unis seront probablement deux facteurs décisifs pour savoir si la récente inversion dans le mouvement de l’or vers les matières premières cycliques marque le début d’une tendance nouvelle ou juste un répit avant que la hausse cyclique ne reprenne. »

Source: ETFWorld – ETFSecurities

 

 

Articles similaires

ETPs sur les matières premières, troisième trimestre 2013

1admin

ETF Securities: principales tendances au deuxième trimestre 2013 dans les produits indiciels ETP

1admin

Approfondissement: 25 ETC seront retirés de Euronext Paris

1admin