ETFWorld.fr
BUSSOLA 2

iShares anticipe que le marché mondial des ETF obligataires dépassera les 2 000 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie

D’après iShares, la plateforme des ETF de BlackRock (NYSE : BLK), le marché mondial des ETF obligataires devrait atteindre 2000 milliards de dollars d’encours dans les dix prochaines années, alors que le marché représente aujourd’hui 302 milliards de dollars….

 

Source: ETFWorld.fr


Au cours de la même période, la catégorie ETF obligataires aux États- Unis devrait afficher des encours de 1 400 milliards de dollars et la zone EMEA et Asie se partageront le reste soit 600 milliards de dollars.

La croissance du marché mondial sera tirée d’une part par l’impact des changements démographiques qui conduit les investisseurs à rechercher d’avantage d’investissements générateurs de rendement. D’autre part par l’évolution permanente des marchés obligataires mondiaux et enfin par la découverte des ETF obligataires pour un nombre croissant d’investisseurs, selon l’analyse de iShares.

«Les forces dynamiques qui soutiennent le développement à long terme du marché ETF obligataires ont été particulièrement évidentes cette année, ce qui permet au marché d’enregistrer une collecte qui n’a jamais été aussi importante» précise Jennifer Grancio, Responsable du développement commercial mondial de iShares chez BlackRock. «Pourtant, après une décennie de croissance constante, les ETF obligataires ne semblent pas avoir atteint le maximum de leur potentiel de croissance.»

Au cours du premier semestre 2012, les produits indiciels cotés (ETPs) obligataires ont attiré 40,8 milliards de dollars de collecte nette, représentant ainsi 40% de la collecte enregistrée par tous les ETP selon le dernier rapport ETP Landscape de BlackRock.

Selon, Alex Claringbull, Gérant obligataire Senior chez iShares pour la zone EMEA : «Dans la sphère d’investissements actuelle, l’obligataire n’est plus la même classe d’actifs qu’elle a été autrefois. iShares constate que les investisseurs diversifient de plus en plus leurs actifs détenus par émetteur, par secteur, par qualité de crédit, par région et par devise afin de s’assurer de nouvelles sources de rendement et de mieux diversifier leur risque.»

«Les investissements indexés et les ETF d’iShares en particulier sont très attrayants dans ce contexte. Les premiers ETF ont certes offert l’accès aux marchés actions, mais nous remarquons une reconnaissance croissante du fait qu’ils soient des outils tout aussi efficaces pour les investisseurs obligataires. Ils leur permettent ainsi d’accéder à de nouveaux marchés ou de mettre en oeuvre leurs décisions d’allocation d’actifs d’une manière efficace et précise en utilisant les ETFs à faible coût.»

«Beaucoup d’investisseurs trouvent que les ETF obligataires de iShares peuvent améliorer le profil risque/rendement de leurs portefeuilles, et leur permettent d’investir sur des marchés en dehors de leurs expertises «coeur». Les gérants de fonds obligataires peuvent utiliser les ETF comme une alternative à la détention de cash. Pour les investisseurs professionnels de plus petite taille, les ETF obligataires offrent la possibilité d’investir sur un marché difficile d’accès. Beaucoup d’obligations ont un critère d’investissement minimum élevé, ce qui rend la construction et la gestion d’un portefeuille varié très chère et complexe d’un point de vue logistique.»

Source: ETFWorld.fr –  iShares

Articles similaires

Invesco lance un ETF obligataire à accumulation sur la bourse italienne

Redaction

iShares lance six ETFs sur des indices sectoriels européens

1admin

Amundi ETF élargit la gamme Prime d’ETF à faible coût

1admin