ETFWorld.fr
FRANCIA2

iShares renforce son offre d’ETF obligataires sur le marché français

Une vague de 11 nouveaux fonds dont le tout premier ETF High Yield américain et des expositions pays spécifiques.

 

 

 

 

iShares, la plateforme d’ETF de BlackRock (NYSE: BLK), annonce  la commercialisation sur le marché français d’une vague de 11 ETF obligataires, venant ainsi renforcer une gamme étendue sur cette classe d’actifs en demande croissante de la part des investisseurs, qui recherchent des expositions de plus en plus précises et fines dans la catégorie obligataire.

· iShares donne accès au tout premier ETF disponible sur le marché du High Yield américain, à travers l’ETF iShares Markit iBoxx $ High Yield Capped Bond.

Ce fonds, lancé sur le LSE en septembre 2011, a déjà collecté plus de 540 millions d’euros en moins d’un an. Cet ETF, qui donne accès à l’expertise locale des équipes obligataires américaines d’iShares, est un fonds UCITS à réplication physique domicilié à Dublin et coté sur Euronext Paris. Il vise à répliquer, à la hausse comme à la baisse, la performance de l’indice Markit iBoxx USD Liquid High Yield Capped, composé des 400 obligations sub-investment grade les plus liquides émises en dollars. L’indice ne peut pas contenir plus de 3% d’obligations d’un même émetteur, assurant ainsi une diversification à travers le marché américain du High Yield. Ce fonds s’est engagé dans un programme de prêt de titres, tel que décrit plus en détail dans le prospectus d’iShares II plc.

· Cette vague se compose également de huit fonds d’obligations pays :

_ iShares Barclays Austria Treasury Bond

_ iShares Barclays Belgium Treasury Bond

_ iShares Barclays Finland Treasury Bond

_ iShares Barclays France Treasury Bond

_ iShares Barclays Germany Treasury Bond

_ iShares Barclays Italy Treasury Bond

_ iShares Barclays Netherlands Treasury Bond

_ iShares Barclays Spain Treasury Bond

Ces fonds offrent une exposition ciblée et précise à la dette souveraine de huit pays de la zone euro. Ils investissent dans la dette émise par les gouvernements de pays spécifiques, émise en devise locale, avec des obligations ayant au moins un an avant échéance. Ce sont des ETF à réplication physique, présentant chacun des frais (Total Expense Ratio) de 0,20%. Les ETF proposant une exposition à la dette souveraine de l’Autriche, Belgique, Finlande, Pays-Bas et l’Espagne sont les premiers de ce type au monde. Ces fonds se sont engagés dans un programme de prêt de titres, tel que décrit plus en détail dans le prospectus d’iShares V plc.

Enfin, cette vague de nouveaux fonds se compose de deux ETF donnant accès à la dette souveraine et d’entreprises de marchés émergents :

 iShares Morningstar $ Emerging Markets Corporate Bond

 iShares Barclays Capital EM Asia Local Govt Capped Bond

Le fonds iShares Morningstar $ Emerging Markets Corporate Bond ETF est le premier ETF d’Europe à offrir un accès à la dette des entreprises émergentes libellée en dollars américains. Il offre une exposition large et diversifiée à la dette émise en dollars par des sociétés basées en Amérique Latine, Europe de l’Est, Moyen-Orient, Afrique et Asie. iShares a travaillé étroitement avec le fournisseur d’indice afin de construire un indice de qualité, assurant une bonne liquidité pour les investisseurs, chaque émetteur ne pouvant dépasser 5% du fonds.

Le fonds iShares Barclays Capital EM Asia Local Govt Capped Bond fund est le premier ETF d’Europe à proposer une exposition à la dette souveraine émise par des pays émergents d’Asie et libellée en devise locale. Il offre un accès diversifié et à faible coût_ à un panier d’obligations de pays incluant la Thaïlande, la Corée du Sud, les Philippines, la Malaisie et l’Indonésie. Le fonds, à réplication physique, offre une transparence totale sur les obligations sous-jacentes et un niveau de frais (Total Expense Ratio) de 0.50%. iShares a travaillé en étroite collaboration avec Barclays Capital afin d’assurer une bonne diversification et liquidité, ainsi un seul pays ne peut représenter plus de 40% de l’indice. Ce fonds s’est engagé dans un programme de prêt de titres, tel que décrit plus en détail dans le prospectus d’iShares II plc.

Pour tous ces fonds, l’objectif de tracking error pour l’année à venir est de 1% ou, s’il est plus élevé, 5% de la volatilité de son indice de référence.

Pour David Benmussa, Directeur, iShares France : « La commercialisation de ces 11 nouveaux fonds vient renforcer notre gamme obligataire et confirmer auprès du marché français notre forte conviction quant à la pertinence des ETF pour accéder à ces marchés. Cette nouvelle vague nous permet ainsi d’être parfaitement en phase avec l’évolution de la demande de nos clients pour des expositions transparentes, liquides, mais surtout de plus en plus spécifiques avec une granularité croissante de leurs investissements obligataires. »

Il ajoute : « Nous sommes particulièrement fiers de donner accès à des produits qui n’existaient pas sur le marché français jusqu’à ce jour, et dont certains ont été réellement plébiscités depuis leur lancement sur d’autres marchés. Ainsi, notre ETF $High Yield, lancé en septembre 2011 sur le London Stock Exchange, a connu en quelques mois un engouement significatif de la part des investisseurs, avec déjà près de 540 millions d’euros sous gestion. Nous sommes convaincus que les clients français seront ravis de pouvoir à présent accéder au marché du haut rendement américain de manière simple et transparente. »

Source: ETFWorld.fr

 

 

 

 

Normal 0 14 MicrosoftInternetExplorer4

Libellé : UBS ETFs plc – HFRX Relative Value Arbitrage Index SF (EUR) A-Acc
Code ISIN: IE00B76VD511
Total des frais sur encours (TER): 1.50 %

Indice de référence: HFRX Relative Value Arbitrage Index

Articles similaires

Amundi ETF : Dissolution de 14  ETF

Redaction

Amundi ETF enrichit sa gamme de SRI ETF

Redaction

Amundi ETF enrichit sa gamme d’investissement responsable

Redaction