ETFWorld.fr
GRAPHS 1

Juillet 2013 – SC – La surpondération des actions est maintenue, avec plus de pru-dence en ce qui concerne les obligations d’entreprises

Il est probable que les corrections récemment effectuées sur les marchés des actions seront à leur tour corrigées. Pour ce qui est des obligations, les risques de crédit continuent d’être réduits…


Enregistrez-vous pour le Newsletter sur les ETF et ETC
Cliquez ici pour recevoir votre copie gratuitement


Investment Update Swisscanto Juillet 2013


De plus en plus d’investisseurs commencent à se préparer à une période de hausse des taux d’intérêt au cours des prochaines années. Dans ce contexte, la cadence à laquelle ces ajustements de taux auront lieu prend une grande importance. Si elle est lente, ce serait la meilleure variante pour les marchés. Une augmentation soudaine et marquée aurait en revanche des répercussions négatives sur les marchés obligataires et mettrait un terme aux tendances haussières sur les marchés des actions. À cet égard, les bonnes nouvelles conjoncturelles sont pour l’instant de « mauvaises nouvelles » pour les marchés financiers, car plus la situation économique est bonne, plus il y a de chances que les taux augmentent. Selon nous, les données économiques des États-Unis restent toutefois suffisamment mauvaises pour maintenir les marchés dans de bonnes dispositions.

Les actions européennes sont à nouveau très bon marché
Les récentes baisses massives des cours des actions ont engendré une nouvelle valorisation extrêmement avantageuse des entreprises d’Europe continentale, qui fait actuellement office d’amortisseur de risque contre une baisse des profits, une hausse des taux ou une augmentation des impôts sur les sociétés. Les actions américaines, en revanche, n’ont plus une telle « protection par les valorisations » en ce moment. Alors que les actions suisses ont une pondération neutre, nous sommes un peu plus sceptiques vis-à-vis des actions asiatiques. En ce qui concerne les secteurs, nous favorisons entre autres les biens d’investissement, les logiciels, le matériel informatique, l’automobile et les pièces détachées. Nous nous montrons plus réservés dans les secteurs des biens de consommation, de la santé, de l’immobilier et de la distribution.

Plus de retenue à l’égard des obligations high yield
Nous réduisons un peu notre engagement dans les obligations high yield. Cette mesure est en conformité avec le chemin pris il y a longtemps, à savoir continuer de réduire les risques pour l’ensemble des emprunts d’entreprises. Nous restons fidèles aux emprunts d’État italiens, et les emprunts espagnols restent fortement sous-pondérés. D’une manière générale, nous sommes d’avis qu’il est pour le moment plus judicieux de prendre des risques pour les actions que pour les obligations.

 

 

Source: ETFWorld – Swisscanto (Thomas Härter – Responsable Stratégie de placement)

 

Articles similaires

Swisscanto: Mai 2014 Politique de placement constante pour les actions et les obligations

1admin

Swisscanto: Avril 2014 Une légère surpondération des actions demeure justifiée

1admin

Swisscanto: Mars 2014 La croissance synchrone soutient les actions

1admin