ETFWorld.fr
CALCOLATRICE

L’Indice de confiance des investisseurs baisse de 4,2 points en novembre pour terminer à 91,3

State Street Global Exchange a publié aujourd’hui les résultats de l’indice de confiance des investisseurs « State Street Investor Confidence Index® » (ICI) pour le mois de novembre 2013.....

Enregistrez-vous pour le Newsletter sur les ETF et ETC
Cliquez ici pour recevoir votre copie gratuitement


 

L’Indice mondial de la confiance des investisseurs affiche une baisse de 4,2 points en novembre, terminant à 91,3 par rapport au niveau de 95,5 (en données corrigées) enregistré en octobre. Ce repli est attribuable à une chute relativement forte de la confiance des investisseurs en Europe, l’indice régional étant passé de 111,3 (en données corrigées) à 101,5 en novembre. En revanche, la confiance des investisseurs en Amérique du Nord et en Asie s’est légèrement améliorée au cours du mois, alimentée par de meilleures perspectives économiques dans ces deux régions. Ainsi, l’indice de la confiance en Amérique du Nord termine en hausse de 3,2 points à 89,4 par rapport au niveau corrigé de 86,2 le mois dernier. Pour sa part, l’indice de la confiance des investisseurs en Asie s’adjuge 3,4 points de hausse, pour s’établir à 98,9 par rapport au niveau corrigé de 95,5 en octobre.

 

L’indice de confiance des investisseurs de State Street a été développé par  State Street Associates, l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange, en collaboration avec Kenneth Froot, professeur à l’université de Harvard. L’’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice attribue une signification particulière  aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque : plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent. L’indice diffère des mesures fondées sur des enquêtes, car il s’appuie sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

 

« De meilleures données économiques américaines et l’ajournement de la réduction progressive des achats d’obligation par la Fed qu’implique le consensus ayant entouré la nomination de Mme Yellen à la présidence de cette institution, semblent motiver le regain de confiance des investisseurs en Amérique du Nord »

 

commente Ken Froot. «  Les investisseurs américains sont certes toujours conscients des problèmes, et ceci se reflète dans la confiance au niveau mondial, qui n’a pas encore retrouvé son niveau neutre ».

 

« Nos résultats ce mois-ci sont en contraste direct avec ceux relevés en octobre » ajoute Jessica Donohue, senior managing director, responsable des services de recherche et de conseil de State Street Global Exchange. « La confiance en Europe, qui a atteint le mois dernier son plus haut niveau depuis juillet 2007, s’est retranchée en territoire presque neutre, en raison principalement d’une confiance plus faible vis-à-vis du Royaume-Uni ».


À propos de l’indice «State Street Investor Confidence Index®»

L’indice State Street est publié à Boston à 10 heures, heure de la côte Est des États-Unis, le dernier mardi de chaque mois et communiqué dans le monde entier.

Source: State Street Global Exchange

L’Indice de confiance des investisseurs baisse de 4,2 points en novembre pour terminer à 91,3

State StreetGenève, le 27 novembre 2013 — State Street Global Exchange a publié aujourd’hui les résultats de l’indice de confiance des investisseurs « State Street Investor Confidence Index® » (ICI) pour le mois de novembre 2013.

L’Indice mondial de la confiance des investisseurs affiche une baisse de 4,2 points en novembre, terminant à 91,3 par rapport au niveau de 95,5 (en données corrigées) enregistré en octobre. Ce repli est attribuable à une chute relativement forte de la confiance des investisseurs en Europe, l’indice régional étant passé de 111,3 (en données corrigées) à 101,5 en novembre. En revanche, la confiance des investisseurs en Amérique du Nord et en Asie s’est légèrement améliorée au cours du mois, alimentée par de meilleures perspectives économiques dans ces deux régions. Ainsi, l’indice de la confiance en Amérique du Nord termine en hausse de 3,2 points à 89,4 par rapport au niveau corrigé de 86,2 le mois dernier. Pour sa part, l’indice de la confiance des investisseurs en Asie s’adjuge 3,4 points de hausse, pour s’établir à 98,9 par rapport au niveau corrigé de 95,5 en octobre.

L’indice de confiance des investisseurs de State Street a été développé par  State Street Associates, l’activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange, en collaboration avec Kenneth Froot, professeur à l’université de Harvard. L’’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice attribue une signification particulière  aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque : plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent. L’indice diffère des mesures fondées sur des enquêtes, car il s’appuie sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

« De meilleures données économiques américaines et l’ajournement de la réduction progressive des achats d’obligation par la Fed qu’implique le consensus ayant entouré la nomination de Mme Yellen à la présidence de cette institution, semblent motiver le regain de confiance des investisseurs en Amérique du Nord »

commente Ken Froot. «  Les investisseurs américains sont certes toujours conscients des problèmes, et ceci se reflète dans la confiance au niveau mondial, qui n’a pas encore retrouvé son niveau neutre ».

« Nos résultats ce mois-ci sont en contraste direct avec ceux relevés en octobre » ajoute Jessica Donohue, senior managing director, responsable des services de recherche et de conseil de State Street Global Exchange. « La confiance en Europe, qui a atteint le mois dernier son plus haut niveau depuis juillet 2007, s’est retranchée en territoire presque neutre, en raison principalement d’une confiance plus faible vis-à-vis du Royaume-Uni ».

À propos de l’Indice « State Street Investor Confidence Index® »

L’indice State Street est publié à Boston à 10 heures, heure de la côte Est des États-Unis, le dernier
mardi de chaque mois et communiqué dans le monde entier. Des informations supplémentaires
sur l’indice « State Street Investor Confidence Index® » sont disponibles sur http://www.statestreet.com/investorconfidenceindex/index.html.

À propos de State Street 

State Street Corporation (NYSE : STT) est l’un des premiers prestataires mondiaux de services financiers aux investisseurs institutionnels, spécialisé dans les services d’investissement et de gestion d’actifs, de recherche et d’analyse financière et de courtage. Avec 19 800 milliards € d’actifs en dépôt et sous administration, et 1 700 milliards* € d’actifs sous gestion au 30 juin 2013, State Street intervient sur plus de 100 places financières dans le monde, y compris aux États-Unis, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site internet de State Street à l’adresse www.statestreet.com ou www.statestreet.fr.

* Ce volume d’actifs sous gestion inclut les actifs du fonds SPDR Gold Trust (environ 48,1 milliards € au 30 juin 2013), dont l’agent commercial est State Street Global Markets, LLC, une société affiliée de State Street Global Advisors.

Les vues exprimées dans ce document sont les vues de State Street pour la période se terminant le 26 novembre 2013, et celles-ci peuvent changer en fonction du marché et d’autres conditions.

Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs au sens des lois régissant la vente des valeurs aux États-Unis ainsi que des déclarations relatives aux perspectives financières et à la conjoncture. Ces énoncés reposent sur les prévisions actuelles et impliquent un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitudes, notamment ceux précisés dans les énoncés prospectifs qui sont indiqués dans le rapport annuel 2012 de State Street et dans les dépôts ultérieurs auprès de la SEC. State Street invite les investisseurs à consulter le rapport annuel de la société, notamment la partie relative aux facteurs susceptibles de peser sur les résultats financiers, et ses dépôts ultérieurs auprès de la SEC pour des informations complémentaires quant aux énoncés prospectifs avant de prendre toute décision d’investissement. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué ne sont valides qu’à la date où ils ont été publiés, soit le 26 novembre 2013. La société décline par ailleurs toute obligation relative à la mise à jour de ces énoncés prospectifs pour qu’ils tiennent compte des événements postérieurs à cette date.

Articles similaires

La tendance s’inverse et les ETPs sur les matières premières regagnent l’intérêt des investisseurs ETFSecurities

1admin

Regain d’intérêt pour les matières premières, notamment pour les métaux cycliques

1admin

En 2013 les ETPs sur matières premières ont connu une baisse record. Cette chute s’explique principalement par la baisse d’intérêt des investisseurs pour l’or.

Falco64