ETFWorld.fr

Le haut rendement americain offre une alternative aux actions pour les investisseurs

D’après l’analyse de Source le haut rendement américain représente une alternative intéressante aux actions américaines au vu des rendements toujours attractifs de la classe d’actifs…….


{loadposition notizie}

Fabrizio Palmucci, Executive Director et Spécialiste Obligataire chez Source


Bien que les spreads du haut rendement américain aient dépassé le seuil des 7 % pour la sixième fois seulement depuis 1986, Source estime que la classe d’actifs constitue toujours une opportunité solide ; en effet, même si les taux de défaut des cinq prochaines années devaient égaler ceux de la pire période quinquennale jamais enregistrée, le rendement annualisé du segment serait supérieur à 4 %. Et si l’on prend en compte un cycle de défaut moyen au cours des cinq prochaines années, il atteindrait même 6 %.

Fabrizio Palmucci, Executive Director et Spécialiste Obligataire chez Source, a déclaré : « le haut rendement américain représente un substitut intéressant aux actions en raison des rendements attractifs de la classe d’actifs, et offre également une meilleure protection contre les risques baissiers. Point intéressant, notre analyse révèle que les actions ont mis deux fois plus de temps que les obligations à haut rendement pour effacer leurs pertes après la crise financière, et presque sept années pour rattraper les performances cumulatives du segment.

Bien que la volatilité ait été plus élevée aux États-Unis dernièrement, même en offrant un rendement de 10 % le marché américain reste intéressant du point de vue des caractéristiques risque/rendement. Les valorisations sont attractives et intègrent actuellement un taux de défaut de 11 %. Ce chiffre demeure éloigné de notre scénario central qui prend en compte un taux de défaut de 5 %, lui-même supérieur à la moyenne historique qui s’établit à 4,5 %.

Si l’on en juge par rapport à notre scénario macroéconomique de base, le marché du haut rendement américain offre un potentiel au vu du contexte global d’aversion pour le risque et du cycle conjoncturel mondial. Le segment constitue une alternative intéressante aux actions américaines notamment en raison de leurs cours élevés. Étant donné le potentiel haussier selon nous limité des actions, le haut rendement américain offre aujourd’hui des rendements attractifs tout en limitant les risques baissiers (plancher obligataire) par rapport aux actions. »

Le marché international du haut rendement est majoritairement concentré aux États-Unis : à la fin du mois de janvier 2016, les émissions de dette à haut rendement ont totalisé 1 300 milliards de dollars aux États-Unis, contre 308 milliards d’euros en Europe.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

WisdomTree: Une approche de la gestion des risques liés aux cryptomonnaies

Redaction

SPDR Strategy Espresso: Tirer parti du tapering avec le crédit Investment Grade ESG américain

1admin

SPDR Strategy Espresso: Les obligations convertibles pour se prémunir du variant Delta

Redaction