ETFWorld.fr

Les ETF obligataires ont bénéficié d’une forte demande

Monete 1

Les investisseurs s’exposent aux obligations d’Etat, d’entreprise et à la dette émergente.
Le marché mondial des ETF obligataires devrait atteindre 200 milliards de dollars en 2011....


Enregistrez-vous pour le Newsletter sur les ETF et ETC
Cliquez ici pour recevoir votre copie gratuitement
iShares, la branche d’ETF de BlackRock, Inc. (NYSE: BLK) annonce que sa gamme d’ETF obligataires européens a dépassé les 25 milliards de dollars d’encours sous gestion.
Les 40 fonds obligataires d’iShares représentent près de 50% du total des encours d’ETF obligataires européens, et reflètent ainsi la part de marché dominante que détient la marque sur cette classe d’actifs.
L’encours de la gamme obligataire d‘iShares a augmenté de 44% par an au cours des deux dernières années, démontrant l’intérêt des investisseurs pour la liquidité, la diversification et la transparence offertes par ces solutions.
Les principales observations du secteur incluent:
– Sur la première moitié de l’année 2010, la collecte des ETF obligataires a compté pour 23% de la collecte totale sur le marché des ETF européens.
– L’attractivité des obligations en 2009 s’est maintenue en 2010. L’ETF obligataire le plus large d’Europe est le iShares Markit iBoxx Euro Corporate Bond, offrant une exposition aux obligations d’entreprises les plus larges et les plus liquides libellées en euro. Ce fonds rassemble 4,5 milliards de dollars d’actifs sous gestion.
– L’intérêt pour la dette émergente a été significatif au cours des six derniers mois, le fonds iShares JPMorgan $ Emerging Market Bond Fund ayant collecté 500 millions de dollars cette année. Les obligations d’entreprise et la dette émergente ont offert des rendements relativement élevés dans un environnement à rendements faibles. Les investisseurs ont eu recours à ces ETF sectoriels afin de dégager une prime de risque par rapport aux obligations d’Etat.
– Les obligations d’Etat ont aussi connu une collecte importante cette année. Les investisseurs ont largement utilisé les ETF pour gérer le risque de défaut souverain, avec de fortes collectes sur les ETF en obligations d’Etat allemandes, les investisseurs différenciant les pays de la zone euro. Sur les expositions plus larges, les investissements se sont orientés sur les obligations d’Etat à court-terme plutôt que sur celles ayant une maturité plus longue.
– Les ETF indexés sur l’inflation restent un choix tactique pour les investisseurs, leur permettant de gérer le risque sur le marché obligataire à travers la zone euro, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et le reste du monde.
Alex Claringbull, Senior Portfolio Manager chez BlackRock commente:
“Au début de l’année 2008, iShares prédisait que l’encours global des ETF obligataires augmenterait de 200% pour dépasser les 200 milliards de dollars en 2011. L’industrie est en passe d’atteindre cette prédiction, avec un encours sous gestion global des ETF obligataires s’élevant actuellement à 189,9 milliards de dollars.
“La très grande couverture de notre gamme obligataire explique entre autres pourquoi iShares a attiré 70% de la collecte des ETF obligataires européens en 2010. Nous avons également su nous appuyer sur la solide connaissance et expertise de BlackRock sur les marchés obligataires avec plus de 400 experts obligataires à travers le monde et les systèmes sophistiqués de gestion du risque développés par BlackRock Solutions. Notre objectif, dans un futur proche, vise à étendre davantage la couverture de la gamme iShares à de nouvelles zones du marchéobligataire.»

Source: ETFWorld – iShares

Articles similaires

Amundi ETF: Modification de l’indice de référence des ETF Actions ISR

Webmaster

BNP Paribas Easy : Liquidation de deux ETF sectoriels

Webmaster

SPDR ETF : Détachement de dividende pour 3 ETF

Webmaster