ETFWorld.fr
PETROLIO3

Les matières premières sous l’emprise du dollar et de l’inflation

Le marche des matières premières fait l’objet de toutes les attentions de la part des investisseurs non plus en tant qu’indicateur avancé de la reprise économique mais désormais comme ìndicateur avancé de la sortie financière de récession. En effet, depuìs le deuxième trimestre, les deux principaux facteurs qui influencent les  cours des matières premières sont le dollar et les perspectives d’inflation….

La corrélation entre le dollar et les matières premières est historiquement élevée depuis que le billet vert est devenu l’unique devise de cotation des marchés de matières premières. Cette corrélation ne chute que dans les pénodes d’effondrement des cours des matières premières pour des raisons fondamentales Ielle qu’une chute brutale de la demande.

Cette corrélation a donc disparu en fin d’année dernière et début de cette année lorsque les cours des matières premières ont testé des plus bas. Depuis, elle est remontée sur ses niveaux historiques sous l’influence notamment des investisseurs qui utilisent les matières premières comme une couverture contre une dépréciation attendue du dollar ou inversement qui joue une dépréciation de dollar a travers une position sur les matières premières.

La relation étroite entre les matières premières et l’inflation est plus delicate à cerner si ce n’est lorsqu’on anticipe un choc inflationniste qui aurait pour seule origine une flambée des cours des matières premières. En réalité, les investisseurs utilisent les matières premières comme une protection contre une inflation future qui pourrait ètre d’origine purement monétaire dès lors qu’ils craignent que les banques centrales ne soient pas en mesure de juguler cette inflation, en clair de remonter les taux d’intérét en temps utiles.

C’est évidemment le contexte qui prévaut aujourd’hui où de nombreux investisseurs s’inquiètent des conditions de sortie de récession et notamment de la capacité des banques centrales à retirer l’excédent de liquidites au fur et à mesure que la croissance économique repartira.
Selon nous, ce sont bien ces deux facteurs qui expliquent l’évolution des cours du pétrole et de l’or en particulier et qui devraient demeurer les deux sujets essentiels pour 2010.

 

Tiré de: Premium Decémbre 2009

Société Générale – Frédéric Lasserre -Responsable de la Recherche Matières Premières


 

Articles similaires

SOURCE, une collecte record au second trimestre 2010

Falco64

Trading Ideas July 2010: Reducing the equity weight

Falco64

Trading Ideas June 2010: Staying the course

Falco64