ETFWorld.fr
Deixonne Florent Lyxor Asset Management

Lyxor asset management soutient la transition vers un monde bascarbone

Lyxor asset management soutient la transition vers un monde bascarbone en publiant la temperature de plus de 150 de ses fonds.

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


Florent Deixonne, Responsable ISR chez Lyxor Asset Management


Lyxor Asset Management annonce  la publication de la température de plus de 150 de ses fonds ETF.

Cette publication marque une étape importante de notre démarche d’apporter aux investisseurs l’information nécessaire pour évaluer l’impact de leurs portefeuilles sur le réchauffement climatique et,le cas échéant, deles aider à les aligner avec les objectifs de l’Accord de Paris.  L’Accord de Paris vise à contenir, d’ici 2100, l’élévation des températures nettement en-dessous de 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels et à poursuivre les efforts pour limiter la hausse à 1,5 degré.Les températurespourle reste de la gamme seront communiquées ultérieurement.

Déterminer avec précision le degré de réchauffement potentiel d’un portefeuille d’investissement relève de méthodologies de pointe etest un sujet en constante évolution. Notre démarche est donc progressiveetnous travaillons en étroite collaboration avec S&P Global Trucost–spécialistedes données climatiques et filiale du fournisseur mondial d’indices Standard & Poor’s –afin d’affiner notre approche de manière continue.

Pour mesurer la température de cette première série de fonds, Lyxor utilise les donnéesfournies par S&P Global Trucostportant sur les émissions passées des entreprises puis lesprojections de leurs émissions futures, basées sur les engagements annoncés par les entreprises–si ceux-ci existent –ou à défaut sur des estimations faites par S&P Global Trucost.

L’approche combine deux méthodologies reconnues: Sectoral Decarbonisation Approach (SDA), développée par la Science Based Targets Initiative pour les secteurs fortement émetteurs de gaz à effet de serre (production d’électricité, production d’acier, aviation, etc.), et l’approche Greenhouse gas Emissions per unit of Value Added (GEVA) pour les autres secteurs. L’association de ces approches SDA et GEVA permet d’évaluer l’alignement avec l’Accord de Paris d’entreprises dans toustypesde secteurs.

Grâce à cette mesure de températures, Lyxor vise à donner à toutes les catégories d’investisseurs et à ses parties prenantesla transparence sur les actifs qu’elle gère, à leur permettre de prendre connaissance de l’impact environnemental de ceux-ci et ainsi de contribuer àlimiter l’impact du risque climatique sur leurs portefeuilles. En se positionnant parmi les premiers acteurs du secteur à publier la température de ses fonds, Lyxor répond aux différentes réglementations et engagements concernant la transparence de l’information sur la contribution des investissements au réchauffement climatique.

Ce dispositif vient renforcer le cadre bâti par Lyxor depuis plusieurs années pour donner aux investisseurs des moyens simplesde réorienter leurs capitaux vers des investissements favorisant la transition vers un monde bas carbone-notamment l’ETF Green Bond -mais égalementla mise en place de sa politique Climat en 2019 et, en 2020, la création d’un écosystème complet d’ETF Climat alignés avec les Accords de Paris. Pour compléter ce cadre, Lyxor étudie actuellement l’intégration de la mesure du risque climatique, notamment à travers le risque de transition, au sein de ses gestions.

Florent Deixonne, Responsable ISR de Lyxor Asset Management,commente : « Tout portefeuille, tout indice, tout benchmark peut avoir une contribution au réchauffement climatique. Aujourd’hui, en publiant des températures,nous démarrons ce processus d’accompagnement de tous les investisseurs pour qu’ils évaluent ces risques et les gèrent. S’assurer du caractère durable des investissements devientun élément central dans l’exercice de la responsabilité fiduciaire des gérants d’actifs. Les investisseurs pourront également utiliser cette information pour prendre des décisions d’investissement plus respectueuses du climat et, s’ils le souhaitent, mieux aligner leurs portefeuilles sur les objectifs de température de l’Accord de Paris».

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

BNP Paribas AM axe ses votes sur le climat et la mixité des conseils d’administration

Redaction

Indosuez Wealth Management : L’ investissement responsable 

Redaction

Natixis IM : L’investissement ESG franchit un cap en 2020

Redaction