ETFWorld.fr

Lyxor ETF : 2017 : l’année de tous les records

La victoire électorale de Donald Trump, les signes d’accélération de la reprise aux États-Unis et des politiques monétaires toujours accomodantes aux quatre coins de la planète avaient suscité de grands espoirs pour 2017. ….

{loadposition notizie}

Par Marlène Hassine Konqui, Directrice de la Recherche ETF


Avec le recul, ceux-ci paraissent même timides ! L’appétit pour le risque ne s’est pas démenti dans un contexte de raffermissement de la croissance, de taux bas et de volatilité faible.

 

Les flux en faveur des ETF ont atteint de nouveaux sommets, les actions arrivant en tête, aussi bien sur les marchés développés qu’émergents. Sur le front de la collecte, les fonds passifs ont à nouveau dépassé les fonds actifs.

La gestion active n’a toutefois pas connu une mauvaise année, établissant notamment de nouveaux records de flux en Europe. Les investisseurs sont de plus en plus nombreaux à reconnaître l’importance d’associer gestion active et passive pour optimiser leurs portefeuilles.

Nous sommes convaincus que cette tendance est appelée à se poursuivre et les investisseurs accorderont bientôt la même importance à la sélection des véhicules d’investissement qu’à l’allocation d’actifs au sein de leur process de construction de portefeuille. Tous nos vœux de succès dans vos investissements vous accompagnent en cette nouvelle année 2018.

2017 en résumé

La croissance mondiale du marché des ETF a dépassé 34% en 2017. La collecte a atteint un niveau record à USD 595 Md1.

La collecte nette a atteint un niveau record en Europe en 2017 (94 Md EUR)

Avec 63 Md EUR, les ETF actions enregistrent des flux quatre fois supérieurs à 2016 – Ces capitaux se sont principalement dirigés vers les ETF exposés aux pays développés

La collecte des ETF actions européennes s’est avérée près de deux fois supérieure à celle des ETF actions américaines

La gestion passive a continué d’attirer davantage de capitaux que la gestion active, mais l’écart s’est réduit


Données au 30/11/2017. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Source: ETFWorld

Articles similaires

SPDR Strategy Espresso: Actions : à la recherche de nouvelles opportunités

1admin

SPDR Strategy Espresso: Le Crédit Investment Grade Euro dans un environnement de faible rendement

1admin

SPDR Strategy Espresso: « Soins » pour les investisseurs : santé, sécurité

Redaction