ETFWorld.fr
Image default

Lyxor : Money Monitor ETF pour Septembre 2018

Solide rebond des ETF actions européennes…

{loadposition notizie}

Par Marlène Hassine Konqui, Directrice de la Recherche ETF


Le mois de septembre a été beaucoup plus favorable au marché des ETF européens.

Les nouveaux actifs nets ont plus que doublé, passant à 5,9 milliards d’euros, contre 2,3 milliards d’euros en août.

Les actions ont à nouveau pris le devant de la scène, bénéficiant de l’essentiel des flux entrants (5,3 milliards d’euros).

Au niveau régional, les ETF actions américaines continuent de dominer les flux actions (2,5 milliards d’euros), en ligne avec la tendance observée depuis le début de l’année.

Les ETF actions européennes ont toutefois confirmé leur récent rebond en signant à nouveau un excellent mois. Un climat positif en surface seulement, les marchés périphériques comme l’Espagne et l’Italie ayant une nouvelle fois subi des sorties de capitaux.

Compte tenu de la problématique budgétaire en l’Italie, les investisseurs devraient selon nous rester hésitants pour l’instant.

Dans les autres régions, les ETF actions japonaises ont enregistré leur septième mois consécutif de décollecte, tandis que les marchés émergents ont profité d’un timide regain d’intérêt.

La collecte des ETF obligataires a rebondi malgré la hausse des taux (1,2 milliard d’euros), Bons du Trésor américain en tête (759 millions d’euros).

Les flux des emprunts d’État européens se sont toutefois effondrés dans la mesure où la dette émergente a au total attiré davantage de capitaux que les obligations des marchés développés en septembre, et ce pour la première fois depuis le mois de mai.

En revanche, les sorties de capitaux massives se sont poursuivies pour les ETF consacrés aux matières premières (-635 millions d’euros), sur fond d’inquiétudes commerciales.

Enfin, le climat semble finalement avoir tourné en faveur des ETF Smart Beta, avec des flux entrants de 1,4 milliard d’euros nets le mois dernier, soit la plus grande collecte en deux ans.

Les flux des ETF actions Smart Beta ont en effet représenté plus de la moitié des entrées de capitaux dans les ETF actions européennes et les ETF actions internationales.

Ils n’ont cependant représenté qu’une très faible part de la collecte des ETF actions américaines, l’investissement en dehors des États-Unis exigeant pour le moment une prudence accrue.

Les flux entrants des ETF Minimum Volatility, en particulier ceux axés sur les actions internationales et européennes, ont regagné une grande partie du terrain cédé (281 millions d’euros).

Dans le même temps, les stratégies axées sur le risque, fondamentales et d’allocation factorielle, ont bénéficié simultanément de flux significatifs, une situation assez rare pour être mentionnée.

 

Source: ETFWorld

Articoli Simili

Amundi Flux du marché européen des ETF – Janvier 2019

Webmaster

Amundi ETF poursuit son ascension et se hisse à la 4ème place en Europe

Webmaster

Lyxor ETF Money Monitor pour Janvier 2019

Webmaster