ETFWorld.fr

Lyxor : Tendances du Marché Européen ETF Juin 2017

Les flux sur le marché des ETF européens ont encore été soutenus en juin. Les nouveaux actifs nets (NAN) s’élèvent à 8,5 milliards d’euros sur le mois….


{loadposition notizie}
 
Marlène Hassine Head of ETF Research


L’encours total sous gestion est en hausse de 12% par rapport à la fin de l’année 2016, s’élevant à 578 milliards d’euros, avec un effet marché de 2%. Pour la première fois depuis septembre 2016, les ETF obligataires ont enregistré plus de flux positifs que les ETF actions.

Les flux de capitaux sur les ETF actions se sont repliés à 4 milliards d’euros.

En Europe, les pays et secteurs tournés vers l’exportation ont pâti de la hausse de l’euro. Dans ce contexte, les flux vers les ETF actions européennes ont considérablement diminué pour s’établir à 860 millions d’euros. Les ETF actions américaines ont collecté 392 millions d’euros de NAN , malgré une actualité macroéconomique mitigée. Les entrées de capitaux vers les ETF actions monde ont également faibli, à 634 millions d’euros. Les ETF actions Asie-Pacifique ont, quant à eux, enregistré une collecte bien plus élevée (866 millions d’euros), du fait de valorisations intéressantes. Les flux vers les ETF actions émergentes se sont maintenus à 1,4 milliard d’euros. Une fois encore, ces flux ont essentiellement concerné les ETF répliquant des indices actions émergentes larges. Les ETF Smart Beta ont collecté des capitaux à hauteur de 584 millions d’euros. Les flux sur les stratégies « Income Generation » sont redevenus positifs à hauteur de 181 millions d’euros, tandis que les flux sur les ETF axés sur le style « Value » ont marqué le pas avec 294 millions d’euros de NAN.

Les flux à destination des ETF obligataires ont augmenté à 4,5 milliards d’euros, un record depuis juillet 2016.

Les entrées de capitaux vers les ETF axés sur les obligations d’entreprises sont restées soutenues à 1,8 milliard d’euros, les obligations européennes poursuivant leur rally. Les ETF axés sur la dette émergente ont enregistré des entrées de capitaux plus importantes  avec1,4 milliard d’euros de NAN, la quête de rendement se poursuivant. Les ETF à haut rendement ont subi des décollectes (-82 millions d’euros), tandis que ceux sur les obligations d’Etat européennes ont bénéficié de flux positifs à hauteur de 824 millions d’euros. Dans un contexte de doute sur la croissance et de résultats mitigés concernant l’inflation, le discours des banques centrales sur le resserrement de la politique monétaire a poussé les investisseurs àrevoir leurs prévisions en matière de normalisation. Les ETF indexés sur l’inflation ont enregistré des NAN à hauteur de 196 millions d’euros.

Les ETF sur les matières premières ont subi une décollecte de -56 millions d’euros principalement du fait de flux sortant sur les indices larges.

Source: ETFWorld.fr
 

Articles similaires

SPDR Strategy Espresso: « Tirer parti sur des rendements américains plus élevés avec la dette émergente en devise forte »

Redaction

DWS – Des attentes revues à la baisse, ne serait-ce qu’en Europe

Redaction

SPDR Strategy Espresso: « Size ou Value »

Redaction