ETFWorld.fr

Lyxor : Tendances du marché européen Smart Beta – 3ème trimestre 2017

Le marché européen des ETF Smart Beta a enregistré une collecte modeste de capitaux, à  hauteur de 555 millions d’euros au cours du 3ème trimestre 2017..

{loadposition notizie}
 
Marlène Hassine Head of ETF Research


En fin de trimestre, les nouveaux actifs nets (NAN) s’élèvent à 4,0 milliards d’euros ; le total de l’encours sous gestion s’est donc inscrit en hausse de 16% par rapport à la fin de l’année 2016, et s’élève à 33,3 milliards d’euros, avec un effet marché limité de 4%*.

Depuis le début de l’année, les stratégies de type Value et Income ont bénéficié de flux relativement constants, les investisseurs recherchant des sources de rendement alternatives dans un contexte de taux faibles et d’amélioration de l’économie mondiale. Ces tendances étaient moins marquées au 3ème trimestre, avec des flux limités sur l’ensemble des stratégies de Smart Beta.

Les flux enregistrés par les ETF axés sur le risque sont ressortis légèrement négatifs au 3ème trimestre (-60 millions d’euros), comme c’est le cas depuis le début de l’année. En dépit de valorisations élevées sur les marchés actions (notamment aux États-Unis), les investisseurs n’ont jusqu’à présent pas ressenti le besoin de protéger leurs portefeuilles. En revanche, les sous-jacents européens ont subi d’importantes sorties de capitaux, dans un contexte de baisse de la volatilité et d’apaisement sur le front de la politique économique.

Les ETF de stratégies d’allocation factorielle ont bénéficié de la majorité des flux de capitaux au 3ème trimestre , récoltant 1,1 milliard d’euros, contre 719 millions d’euros au 2ème trimestre. Le facteur momentum s’est distingué pour avoir drainé la majorité des flux (438 millions d’euros). Le facteur value, qui a attiré un volume très important de flux tout au long de l’année, a poursuivi cette tendance lors du T3, bien qu’à un rythme plus modéré. Après les sorties de capitaux enregistrées au S1, les ETF multifactoriels ont signé une nette reprise et collecté 431 millions d’euros.

Les ETF fondés sur des stratégies fondamentales ont connu des sorties de capitaux de -439 millions d’euros au 3ème trimestre, contre des entrées de capitaux de 743 millions d’euros au 2ème trimestre. Les flux à destination des stratégies de génération de rendement (income) ont été très faibles ce trimestre ; les sorties de capitaux, quant à elles, ont surtout concerné les stratégies micro pondérées (-513 millions d’euros). Les ETF adoptant une approche fondamentale en Europe ont recueilli 205 millions d’euros, contrairement à leurs équivalents américains qui, eux, ont souffert de sorties de capitaux de -195 millions d’euros. Cela pourrait s’expliquer par le fait que les actions de la zone euro ont tendance à surperformer les actions américaines dans les périodes de moindre incertitude politique et de meilleure performance des indices PMI (indicateur de dynamique de la croissance économique).

Source: ETFWorld.fr

 

Articles similaires

SPDR Strategy Espresso: Adopter la stratégie Dividende Aristocrats

Redaction

SPDR Strategy Espresso: Actions : à la recherche de nouvelles opportunités

1admin

SPDR Strategy Espresso: Le Crédit Investment Grade Euro dans un environnement de faible rendement

1admin