ETFWorld.fr
Refinitiv

Refinitiv European ETF Market Report octobre 2019

Refinitiv : Octobre a été un autre mois positif pour l’industrie européenne des ETF, les promoteurs d’ETF en Europe ayant bénéficié en octobre d’une collecte supérieure à la moyenne…..

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


Par ETFWorld.fr 

Refinitiv European ETF Market Report – October 2019 – Detlef Glow, Lipper’s head of EMEA Research


Ces facteurs, conjugués à l’évolution positive des marchés sous-jacents, ont entraîné une augmentation des actifs sous gestion de l’industrie européenne des ETF, qui sont passés de 795,6 milliards d’euros au 30 septembre 2019 à un nouveau record de 809,2 milliards d’euros à la fin octobre.

L’augmentation de 13,6 milliards d’euros enregistrée en octobre s’explique par la collecte nette estimée (+11,1 milliards d’euros), tandis que la performance des marchés sous-jacents a contribué pour 2,6 milliards d’euros à la hausse des actifs sous gestion.

Il n’est pas surprenant que les fonds d’actions (547,1 milliards d’euros) détenaient la majorité des actifs, suivis des fonds obligataires (228,1 milliards d’euros), des produits de matières premières (21,9 milliards d’euros), des produits alternatifs OPCVM (6,7 milliards d’euros), des fonds monétaires (3,2 milliards d’euros), des fonds à actifs multiples (2,1 milliards), des « autres » fonds (0,1 milliards).

Graphique 1 : Part de marché, actifs sous gestion dans le segment des ETF européens par type d’actifs, 31 octobre 2019

21-11-19 Refinitiv

Source : Lipper de Refinitiv

Flux de fonds par type d’actif

L’industrie européenne des ETF a bénéficié d’une collecte nette estimée pour octobre (+11,1 milliards d’euros) nettement supérieure à la moyenne mobile sur 12 mois.

Ils ont porté cette moyenne à 5,5 milliards d’euros, contre 4,7 milliards en septembre 2019.

La collecte des ETF a été tirée par les ETF actions (+7,0 milliards d’euros), suivis des ETF obligataires (+4,3 milliards d’euros), des ETF de matières premières (+0,3 milliard d’euros) et des ETF mixtes (+0,1 milliard).

De l’autre côté du spectre, les ETF monétaires (-0,5 mrd d’euros) ont connu les sorties estimées les plus élevées du mois, améliorées par les ETF  alternatifs (-0,01 mrd d’euros) et les « autres » ETF (-0,01 mrd).

Ce schéma de flux a porté les flux nets globaux à 73,3 milliards d’euros pour 2019.

Source: ETFWorld.fr

 

Articles similaires

Amundi ETF: Analyse des flux ETF mondiaux – mars 2021

Redaction

Lyxor ETF Money Monitor: Mars 2021 : un mois record pour les actions

Redaction

Amundi ETF: Analyse des flux ETF mondiaux – février 2021

Redaction