ETFWorld.fr
Monete 1

Revue du marché des ETF européens au 1er trimestre

 Les nuages qui ont assombri le paysage des ETF européens sur le plan réglementaire et économique au second semestre 2011 ont fini par s’éloigner. Les afflux nets d’argent frais sont redevenus positifs, les ETF européens profitant d’un apport de 6,03...


Ursula Marchioni, Credit Suisse ETFs Sales Strategist, et son équipe présentent les tendances du secteur des ETF.


 

milliards d’USD pendant le trimestre sous revue. Les craintes macroéconomiques n’ont pas pour autant totalement disparu et les afflux du 1er trimestre 2012 sont restés inférieurs de 35,82% à ceux observés au 1er trimestre 2011. Les investisseurs ont marqué une nette préférence pour les fonds indiciels en obligations d’entreprises et en obligations des marchés émergents au cours du trimestre sous revue, au détriment des fonds monétaires et des fonds indiciels en actions.
Les principales conclusions pour le trimestre sous revue sont les suivantes:

Apaisement des craintes des investisseurs
Les craintes sur le front réglementaire et économique évoquées dans les commentaires de marché des troisième et quatrième trimestres 2011 se sont apaisées au premier trimestre 2012. Les actifs sous gestion du marché des ETF européens ont augmenté de 10,84% en glissement trimestriel à 300 milliards d’USD à la fin du premier trimestre contre une progression de 10,94% de l’indice MSCI World au cours de la même période. Les afflux nets d’argent frais de 6,03 milliards d’USD ont fortement contrasté avec les sorties nettes de fonds de 5,69 milliards d’USD au quatrième trimestre 2011. Toutefois, les afflux du trimestre ont été inférieurs de 35,82% à ceux du premier trimestre 2011, signe que le marché reste prudent.

Préférence pour les ETF en obligations d’entreprises et en marchés émergents
La prudence des investisseurs se reflète dans les tendances apparues dans les afflux nets de fonds du trimestre. Si, en 2011, les fonds indiciels en actions ont représenté 92,82% de la totalité des afflux vers les ETF, leur part a chuté à 66,25% au premier trimestre 2012, soit 3,99 milliards d’USD. Les investisseurs leur ont préféré les fonds indiciels en obligations d’entreprises et les fonds donnant accès aux instruments de crédit des marchés émergents. Les ETF en revenu fixe ont enregistré des afflux record de 1,92 milliard d’USD pendant le trimestre sous revue, les flux mensuels de janvier et mars s’inscrivant respectivement au premier et au second rang en termes de volume depuis janvier 2011. Le groupe d’actifs le moins performant a été celui des ETF monétaires, avec des sorties de 1,26 milliard d’USD au cours du trimestre.

Afflux nets de fonds: un tableau contrasté pour les prestataires européens
iShares demeure le principal prestataire d’ETF européens, avec une part de marché de 40,30%, suivi par db x-trackers, Lyxor et CS ETFs dont la part s’établit à respectivement 15,10%, 12,55% et 5,66%. Au premier trimestre 2012, les capacités des dix premiers prestataires d’ETF européens par actifs sous gestion à drainer de nouveaux fonds au premier trimestre ont été contrastées, en raison principalement de leur offre de produits. Au premier trimestre, les investisseurs dans les ETF européens ont affiché des vues divergentes sur les expositions au bêta sous-jacent. De ce fait, iShares, Source et UBS ont enregistré les afflux les plus élevés, tirant parti de l’intérêt suscité par les ETF en obligations d’entreprises, les stratégies novatrices sur la volatilité et les indices de hedge funds ainsi que les fonds de marchés plus conservateurs. Dans l’ensemble, les investisseurs ont continué de préférer les fonds à réplication physique au premier trimestre, en dépit du ralentissement des sorties d’argent des fonds à réplication synthétique au second semestre 2011.

Changements apportés à la plateforme des ETF du Credit Suisse
En réponse à la demande de la clientèle, le Credit Suisse a apporté d’importants changements à sa plateforme d’ETF ces six derniers mois. 10 ETF à réplication synthétique ont déjà été convertis en ETF à réplication physique ou sont sur le point de l’être. Afin de maintenir la transparence de ses produits, réputée la plus élevée du secteur, le Credit Suisse publie désormais tous les jours le collatéral accepté par les 13 CS ETF actifs dans le prêt de titres sur www.csetf.com.

Source: ETFWorld – Credit Suisse

Articles similaires

Swisscanto: Mai 2014 Politique de placement constante pour les actions et les obligations

1admin

Swisscanto: Avril 2014 Une légère surpondération des actions demeure justifiée

1admin

Swisscanto: Mars 2014 La croissance synchrone soutient les actions

1admin