ETFWorld.fr
GRAPHS 1

SC – Maintenir la surpondération des actions

Avec l’évolution positive des marchés de ces deux premiers mois, aucun changement fondamental n’est survenu quant à l’attractivité des actions. Nous continuons de privilégier les titres européens.


Enregistrez-vous pour le Newsletter sur les ETF et ETC
Cliquez ici pour recevoir votre copie gratuitement


Investment Update Swisscanto Mars 2013


 Nous augmentons notre engage-ment dans les hedge funds au détriment de la quote-part d’obligations, afin d’être mieux armés en cas d’augmentation des taux d’intérêt.

Les marchés des actions se sont bien portés ces premiers mois, mais si l’évaluation des ac-tions à l’échelle mondiale reste avantageuse, elle ne peut plus être décrite comme très avan-tageuse. Selon nos modèles de calculs, le marché mondial des actions est sous-évalué d’environ 10 % par rapport à l’indice MSCI World. La comparaison avec les emprunts, en particulier avec les titres à long terme de première qualité, continue de chuter. Les intérêts nominaux sont si faibles que des rendements négatifs sont à craindre après déduction de l’inflation.

Les actions européennes restent attrayantes

Dans un portefeuille mixte, ce sont les actions qui devraient continuer à assurer le meilleur rendement pour le moment. Pour des questions de valorisation, notre surpondération en actions concerne surtout les titres européens. Les actions suisses et asiatiques sont égale-ment légèrement surpondérées. En ce qui concerne les secteurs, nous nous attendons à une croissance supérieure à la moyenne, notamment dans les domaines des biens d’équipement, des technologies et de l’automobile, mais nous restons méfiants face à des secteurs tels que les produits alimentaires, les services publics et l’approvisionnement. Pour ce qui est du type d’investissement, nous maintenons une surpondération dans les titres valeur et dans les petites et moyennes capitalisations.

Plus conservateurs pour les risques de crédit

Les obligations d’entreprises sont clairement préférables aux emprunts d’État. Toutefois, nous devons maintenant établir des exigences plus élevées en ce qui concerne la qualité des débiteurs, et la précaution est de mise pour les titres du secteur financier. Cette position plus « conservatrice » est également valable pour les obligations à haut rendement, qui sont devenues légèrement moins attrayantes. Dans ce segment d’investissement, il s’agit désor-mais de maintenir à un niveau relativement faible les risques au sein du portefeuille pour tous les débiteurs. Dans les portefeuilles d’emprunts, nous allons dans l’ensemble vers une duration légèrement inférieure à la moyenne. Afin de mieux nous prémunir contre une éven-tuelle augmentation des taux d’intérêt, nous avons augmenté la part des hedge funds au détriment de la quote-part d’obligations.

Pour ce qui est des devises, notre stratégie reste inchangée par rapport au mois précédent.

Source: ETFWorld – Swisscanto (Thomas Härter – Responsable Stratégie de placement)

 

Articles similaires

Swisscanto: Mai 2014 Politique de placement constante pour les actions et les obligations

1admin

Swisscanto: Avril 2014 Une légère surpondération des actions demeure justifiée

1admin

Swisscanto: Mars 2014 La croissance synchrone soutient les actions

1admin