ETFWorld.fr
SPDR ETF

SPDR Strategy Espresso: Adopter la stratégie Dividende Aristocrats

SPDR : Adopter la stratégie Dividende Aristocrats pour passer dans un monde post-pandémie..

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


SPDR / Strategy Espresso


L’embellie des actions américaines s’est accélérée en novembre grâce au double soutien de nouvelles positives autour de la mise en marché prochaine de vaccins anti-COVID 19, et de la clarification de la situation post-électorale outre-Atlantique. Les investisseurs sont revenus sur des secteurs plus en difficulté, tandis qu’un « scepticisme sain » quant au calendrier réel ou quant à l’efficacité du vaccin contre le COVID-19 alimente un « optimisme prudent ». Une stratégie de dividendes peut permettre aux investisseurs de se positionner en vue d’une reprise à long terme, tout en restant conscients et réactifs quant aux défis qui restent à relever à court terme.

Le 9 novembre dernier, Pfizer* a annoncé que les essais de phase 3 d’un candidat-vaccin développé avec la société biotechnologique allemande BioNTech*, avaient été efficaces à plus de 90 % dans la prévention contre le COVID-11. Cette nouvelle positive a marqué un tournant majeur dans le sentiment des investisseurs. Depuis cette annonce en effet, tant les performances du marché actions que la reprise des flux d’investissements, ont laissé entrevoir une perspective plus constructive et les prémisses d’une potentielle reprise économique mondiale en 2021. Si cette évolution est positive pour les marchés à long terme, les incertitudes qui perdurent à court terme continueront à alimenter la volatilité d’ici à la fin de l’année. C’est pourquoi les investisseurs pourraient envisager une approche Stable Dividend, comme celle proposée via notre SPDR S&P US Dividend Aristocrats UCITS ETF.

Au mois de novembre, le mouvement de reprise des actions américaines s’est accéléré (+ 11 % sur l’indice S&P® 500 en novembre soit + 14% en ytd). Il s’agit là d’une évolution assez remarquable, si l’on considère que l’indice avait terminé le 1er trimestre en recul de près de 20 %. Nous pouvons sans aucun doute attribuer une grande partie de cette accélération de novembre aux annonces de Pfizer (et de Moderna*, etc.) concernant les avancées positives vers le lancement d’un vaccin contre le COVID-19.

Ce qui a changé ? Les secteurs moteurs de la belle dynamique des marchés actions depuis l’annonce de Pfizer1. Alors que les valeurs technologiques étaient jusque lors au coeur de la reprise (+14,41%** sur les valeurs technologiques depuis leur plus bas du 23 mars 2020) avec des secteurs financiers et énergétiques relativement à la traîne, le rallye de novembre a pu compter sur le soutien élargi des valeurs technologiques, mais aussi de celles de la finance et de l’énergie : ces dernières représentent 59 % de la performance du S&P® 500 alors que ces secteurs ne représentent qu’un quart de l’exposition globale de l’indice. Cela a conduit de nombreux commentateurs du marché à se demander si le moment n’était pas venu d’investir à plein sur les valeurs cycliques.

Le marché des actions US est donc doublement porté par les nouvelles liées au vaccin anti-COVID et par l’issue des présidentielles américaines. La semaine dernière, le président élu Joe Biden a annoncé son intention de nommer l’ancienne présidente de la Réserve fédérale, Janet Yellen, au poste de secrétaire au Trésor américain. Cette annonce a rencontré un écho très favorable de la part des marchés, Mme Yellen étant déjà connue pour son soutien affiché à une approche coordonnée pour la poursuite d’une politique monétaire accommodante, alors que l’économie s’achemine doucement vers une reprise post-pandémique. Cette nomination laisse à penser que l’administration Biden conforte l’orientation actuelle de la Réserve fédérale sous la direction de Jerome Powell car Mme Yellen poursuivra les mesures prises par son prédécesseur.

Malgré ces deux facteurs de soutien forts (vaccins anti-COVID et des nominations-clé en vue), le cours des actions reste encore susceptible de reculer à court terme. En effet, même si un vaccin approche à grands pas, il doit encore être approuvé, distribué et largement administré avant d’envisager des retours massifs au travail. Chaque étape présente nombre de défis qui risquent de faire perdurer l’incertitude. Aux États-Unis en particulier, la diffusion du COVID-19 reste inquiétante et la situation risque d’empirer après les vacances de Thanksgiving, après que les familles se sont rassemblées en intérieur avec des risques de contamination accrus donc.

Des risques liés aux calendrie rs et procédures de nominations demeurent également pendant cette période de transition du gouvernement Trump à l’administration Biden. Cette transition politique est moins « risquée » que l’absence de toute solution à la pandémie, mais ces deux éléments sont susceptibles de générer de la volatilité à court terme sur les marchés. Cela nous amène à penser que les stratégies «purement Value » pourraient être plus intéressantes en 2021.

En attendant, une stratégie de Stable Dividend, telle celle proposée par l’indice US Dividend Aristocrats, combine la possibilité de se positionner tout à la fois sur la reprise économique à long terme et de s’appuyer sur la stabilité des rendements afin de se prémunir des pics de volatilité à court terme.

Les investisseurs l’ont bien compris et ont commencé à se positionner sur cette stratégie. Comme l’illustre le graphe 1, ils ont repris le chemin du rendement -en examinant à la fois les flux des ETFs et les actions sous-jacentes- bien qu’à un rythme prudent.

Dans les deux cas, les flux sont toujours négatifs depuis le début de l’année.

03-12-20 spdr

Comment jouer ce thème?
SPDR propose deux ETFs grâce auxquels les investisseurs peuvent accéder aux thèmes détaillés ci-dessus.

ETF SPDR® S&P® U.S. Dividend Aristocrats UCITS
ETF SPDR® S&P® U.S. Dividend Aristocrats EUR Hdg UCITS


* Ces informations ne doivent pas être considérées comme une recommandation d’investir dans un secteur particulier ou d’acheter ou de vendre un quelconque titre.
**Contribution nominale.

1 Source : Pfizer Inc. Pfizer et BioNTech annoncent que le vaccin-candidat contre la COVID-19 a obtenu de bons résultats lors de la première analyse intermédiaire de la phase 3 de l’étude – 9 novembre 2020.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

Lyxor asset management soutient la transition vers un monde bascarbone

Redaction

WisdomTree : Perspectives de l’argent

Redaction

SPDR Strategy Espresso: 2020 : une nouvelle année porteuse pour les ETFs européens

Redaction