ETFWorld.fr

SPDR Strategy Espresso: Dette émergente en monnaie locale

SPDR ETF

SPDR : La récente dégradation de la notation souveraine de l’Argentine par S&P et Fitch a mis en évidence l’importance de la diversification dans les indices de dette émergente libellés en monnaie locale.. ….

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


SPDR / Strategy Espresso


En dépit des récents événements géopolitiques qui ont affecté les marchés émergents, il subsiste des facteurs de soutien qui rendent la classe d’actifs encore relativement attractive.

L’assouplissement des politiques des banques centrales 

Ce trimestre, nous avons assisté à la poursuite de l’assouplissement des politiques des banques centrales des marchés émergents .

Dans le même temps, les déclarations de la Réserve fédérale américaine indiquant qu’elle pourrait mettre en œuvre au besoin d’autres baisses de taux, n’a pas eu l’effet escompté : le niveau du dollar américain n’a pas autant reculé qu’attendu.

Cela laisse un potentiel de hausse supplémentaire pour les devises des marchés émergents si le dollar américain s’affaiblit encore.

Avec le recul de l’inflation et la convergence progressive des trajectoires de croissance, les obligations nominales émises en monnaie locale par des émetteurs souverains des marchés émergents pourraient potentiellement générer une performance réelle positive.

La quête de rendement 

À date, plus de 16 billions de dollars d’obligations mondiales affichent un rendement en territoire négatif, et cela ne se cantonne pas au seul segment des obligations souveraines.

En prenant l’indice Bloomberg Barclays Euro Corporate Bond, 1 252 des 2 695 obligations de l’indice (soit 47% de la valeur de l’indice) présentent un rendement négatif.

Si l’on remonte à fin 2018, seules 61 de ces obligations affichaient un rendement négatif : elles ne représentaient  alors que 2,7% de la valeur de l’indice.
Avec des rendements dépassant aujourd’hui 4,7%, la dette émergente est donc relativement attractive.

Des monnaies émergentes sous-évaluées 

Le modèle de valorisation des devises de State Street Global Advisors, basé sur la parité de pouvoir d’achat, considère que le panier de devises émergentes de l’indice Bloomberg Barclays Emerging Markets Liquid Government Government est sous-évalué de 4,05% par rapport au dollar américain.

Comment les investisseurs peuvent-ils jouer ce thème ?

Chez SPDR, nous pensons que la diversification est importante sur le segment des marchés émergents, puisqu’elle a historiquement permis d’offrir aux investisseurs de meilleurs rendements corrigés du risque.

Compte tenu de la situation actuelle en Argentine et de la divergence des règles de son inclusion dans les indices, l’impact négatif de ce pays sur les performances du peer group devrait se poursuivre.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

SPDR Strategy Espresso: Un an déjà pour l’indice US Communication Services 

1admin

SPDR Strategy Espresso: La stabilité des prix des actions

Webmaster

SPDR Strategy Espresso: Incertitude du secteur manufacturier

Falco64