ETFWorld.fr

SPDR Strategy Espresso: Des voies alternatives pour investir en infrastructures »

SPDR etf etfs

SPDR : Les infrastructures restent un sujet d’actualité pour les investisseurs, notamment sur des marchés plus volatils et plus fragiles. ….

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


SPDR / Strategy Espresso


En effet, la classe d’actifs a tendance à générer des rendements très peu corrélés aux marchés plus traditionnels, tout en offrant des niveaux de rendement historiquement très élevés avec un niveau de volatilité relativement faible.

Les infrastructures sont devenues une classe d’actifs particulièrement intéressante en raison du niveau élevé de revenus qu’elles peuvent offrir.

Elles sont particulièrement attrayantes pour certains investisseurs dans l’environnement de marché actuel, avec des rendements négatifs sur la dette qui atteignent des sommets sans précédents, et même certaines parties du spectre du crédit à haut rendement entrant désormais en territoire négatif. 

Malheureusement, pour la majorité des investisseurs, les infrastructures sont également une classe d’actifs très difficile à investir
: de hauts niveaux de fonds propres sont nécessaires, le capital est mobilisé et bloqué sur de longues périodes et la classe d’actifs a tendance à être peu liquide.

Face à la croissance de la demande sur les infrastructures, de nouveaux véhicules d’investissement sont apparus sur les marchés permettant de capturer des rendements similaires à ceux délivrés par les infras, bien que chacun d’entre eux présente un certain nombre d’avantages et un certain nombre d’inconvénients.

En plus d’investir directement dans un projet d’infrastructure, une approche plus liquide consiste à investir dans un Investment Trust (fiducie) listé.

Cependant, comme ces fiducies n’autorisent pas d’entrées/sorties de trésorerie, elles peuvent avoir tendance à se négocier de manière assez volatile entre prime et discount autour de la valeur liquidative. Cela peut avoir une incidence sur les rendements réels réalisés par les investisseurs et rendre les prévisions plus difficiles.

Une autre possibilité : les fonds communs de placement qui offrent également la possibilité de souscrire et de racheter quotidiennement à la valeur liquidative.

Cependant, ces produits tendent généralement à n’être composés que d’actions cotées en bourse, ce qui signifie qu’ils ont tendance à avoir une corrélation beaucoup plus forte avec les marchés et à subir des pertes beaucoup plus importantes.

Les investisseurs à la recherche d’une liquidité quotidienne peuvent également accéder à des expositions similaires par l’intermédiaire des ETF, qui peuvent toutefois présenter certains inconvénients similaires. 

Investir dans un ETF multi-assets

L’ETF SPDR Morningstar Multi-Asset Global Infrastructure UCITS offre certaines des caractéristiques d’un portefeuille pur infrastructures, tout en maintenant un profil de liquidité disponible par le biais de l’investissement dans les ETF.

L’indice Morningstar Global Multi-Asset Infrastructure cherche à générer un proxy du profil risque-rendement des infrastructures en investissant dans des actions et des titres de créance d’émetteurs classés dans l’un des secteurs infrastructures de Morningstar.

Le portefeuille est pondéré avec une allocation de 50% en actions et de 50% en dettes, afin de proposer une exposition offrant un potentiel de croissance, un rendement et en réduisant les performances négatives potentielles.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

DWS – Écart d’évaluation croissant pour les actions de croissance

Webmaster

DWS – Cadeaux grecs

Webmaster

DWS – Ralentissement du fret ferroviaire aux Etats-Unis

Webmaster