ETFWorld.fr
Lesné Antoine SPDR ETF

SPDR Strategy Espresso: Les marchés émergents, relais de la croissance

SPDR Strategy Espresso : La récente sous-performance des actions émergentes les a rendues relativement attractives en termes de valorisation.

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


SPDR / Strategy Espresso


Antoine Lesné, Responsable de la Recherche et de la Stratégie de SPDR


Les pays émergents donnant par ailleurs un net coup d’accélérateur en matière de vaccination, nous devrions commencer à voir les déconfinements se profiler à l’horizon avec, à la clé, de probables regains de croissance. Cette dynamique a été constatée sur les marchés développés ces derniers mois. Aujourd’hui, le fait que les marchés émergents bénéficient d’un meilleur accès aux vaccins devrait servir de catalyseur à leur reprise économique.

Les marchés émergents sont bien positionnés pour rebondir

Les marchés émergents ont d’abord enregistré de belles performances en début de l’année. Une dynamique qui s’est rapidement estompée lorsque le dollar a recommencé à s’apprécier sur fond de hausse des rendements américains et de la résurgence des inquiétudes autour de l’inflation. Tous ces facteurs ont mis la classe d’actifs sous pression en raison de sa forte corrélation négative avec tout mouvement haussier du dollar.

A l’aune du second semestre 2021, les marchés émergents semblent aujourd’hui particulièrement bien positionnés pour un rebond économique intéressant. Outre la récente baisse des taux américains (qui devrait contribuer à réduire la pression à la hausse sur l’USD), des tendances plus structurelles pourraient en effet venir soutenir l’univers émergent. La récente sous-performance des actions émergentes ouvre des perspectives de valorisations intéressantes, surtout si l’on considère que les analystes prévoient une croissance des bénéfices par action de 36 % pour les 12 prochains mois sur ces marchés.

Plus de vaccins, plus de déconfinements, plus de croissance : l’équation gagnante ?

Alors que le démarrage des programmes de vaccination a été lent dans les marchés émergents, ils sont en passe d’accélérer puisque la plupart des marchés développés ont vacciné la majorité de leurs populations. Ces derniers avaient fait la main mise (change to « la mainmise ») sur tous les vaccins disponibles avec des politiques d’achat agressives pour les campagnes de vaccination immédiates et leurs stocks stratégiques. Mais la forte pression qu’ils exerçaient sur la demande de vaccins devrait s’atténuer.

L’offre de vaccins disponible a simultanément commencé à rattraper la demande : les pénuries extrêmes précédemment constatées ne sont plus à l’ordre du jour. Nous devrions donc nous attendre à ce que les marchés développés passent désormais le « relais de la croissance » aux pays émergents à mesure que l’année avancera, et que davantage de pays émergents sont (change to « soient) en mesure de commencer à déconfiner et rouvrir leurs économies.

Certes, ce scénario ne se concrétisera peut-être pas dans l’immédiat (car il faudra probablement attendre un certain temps avant que les émergents ne commencent vraiment à se redresser économiquement), mais les investisseurs convaincus que les pays émergents pourront bénéficier de la même dynamique de réouverture commerciale que les marchés développés, feraient mieux de se positionner rapidement dessus pour s’exposer aux pays émergents et s’assurer de tirer pleinement parti de cette tendance.

Les actions chinoises semblent intéressantes en termes de valorisations

Au sein des marchés émergents, les actions chinoises méritent une attention particulière : elles se négocient à date nettement en-deçà de leurs moyennes de long terme par rapport au reste du monde.
Les actions chinoises ont également vu leurs corrélations avec d’autres marchés refluer récemment : elles pourraient donc être utilisées comme support de « diversification » en portefeuille.
En outre, les récentes mesures punitives prises par le gouvernement chinois à l’encontre de ses champions de la tech peuvent offrir un point d’entrée relativement attractif sur ces valeurs, à supposer que ces entreprises soient in fine capables de se redresser après ces actions.

A noter enfin : les marchés émergents sont sous-pondérés par les investisseurs institutionnels, mais ils commencent à enregistrer des flux importants.

Surperformance du MSCI USA par rapport au MSCI EM et au MSCI EM Asia sur 1 an glissant

21-07-21 SPDR EXPRESSO

Source : Morningstar Direct, au 30 juin 2021. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements d’un indice ne sont pas gérés et ne tiennent pas compte de la déduction d’éventuels frais ou dépenses. Les rendements des indices reflètent tous les éléments de revenu, de gain et de perte et le réinvestissement des dividendes et autres revenus, le cas échéant.

Comment jouer les marchés émergents ?

Les investisseurs peuvent s’exposer aux marchés émergents par le biais de l’ETF SPDR MSCI Emerging Markets UCITS.

Les investisseurs qui souhaitent plus particulièrement s’exposer à la Chine peuvent envisagerde le faire avec l’ETF SPDR MSCI EM Asia UCITS (la Chine représente actuellement 46 % du portefeuille) 1.

ETF SPDR MSCI Emerging Markets UCITS
ETF SPDR MSCI EM Asia UCITS

1 Source : ssga.com, au 8 juillet 2021

Source: ETFWordl.fr

Articles similaires

SPDR Strategy Espresso: Les valorisations restent favorables aux actions  européennes

Redaction

SPDR Strategy Espresso: Dette émergente : lutter contre les vents contraires du  dollar américain

Redaction

SPDR Strategy Espresso: Se repositionner sur la croissance avec les stratégies Dividend Aristocrats

Redaction