ETFWorld.fr
SPDR ETF

SPDR Strategy Espresso: Secteurs de la santé et de la technologie pour le long terme

SPDR : Dix semaines après les plus bas du marché en mars, le rallye du marché des actions est de retour avec une préférence pour les titres Value au détriment des actions Growth. Les valeurs cycliques ont surperformé les valeurs défensives..

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


SPDR / Strategy Espresso


Ces mouvements ont été soutenus par l’enthousiasme suscité par la réouverture des économies et le regain d’appétit pour le risque. Toutefois, prudence reste de mise à plus long terme car ces mouvements ne se sont pas accompagnés d’un changement fondamental d’un point de vue macroéconomique : si la reprise de l’activité donne des ailes au marché la croissance à long terme reste rare et la recherche d’actifs de qualité est toujours nécessaire dans un tel marché. Une remontée (raisonnable) des rendements obligataires plus élevés et une hausse des anticipations d’inflation pourraient s’avérer nécessaires pour que la rotation cyclique se poursuive.

Se préparer à l’incertitude du marché

Malgré les récents mouvements vers des valeurs plus risquées sur les marchés actions, les investisseurs restent prudents (comme l’illustrent les indicateurs de flux d’investissements et de confiance). Nous portons une attention accrue à la durée de la reprise économique et regardons attentivement ces multiples de bénéfices élevés. De nombreuses déceptions autour des résultats des entreprises pourraient en effet survenir sur le chemin de la reprise. Les risques sont toujours présents.

Pour ces raisons, nous continuons à croire qu’il faut adopter une approche relativement défensive et se concentrer sur les secteurs qui pourraient résister aux turbulences des mesures de santé publique et des changements économiques. Notre article récemment publié, « 5 Sectors to Watch during COVID-19 » (5 secteurs à surveiller pendant le COVID-19) faisait le point sur nos choix de secteurs pour le deuxième trimestre (soins de santé, technologies et services de communication) et proposait également de deux autres secteurs défensifs : les services publics et les biens de consommation de base.

Se positionner en cas de reprise « en dents de scie »

Le marché voit désormais plus loin que le COVID-19, où la liquidité et la survie des entreprises étaient des éléments essentiels, et réenvisage maintenant le risque politique et les thèmes à plus long terme. Nous pensons que les soins de santé et la technologie sont particulièrement bien positionnés à long terme, quelle que soit la voie que prendra la reprise économique.

Les ETFs du secteur des soins de santé et de la technologie ont dominé les flux d’ETFs sectoriels au cours des trois derniers mois. Ils ont tous deux présentés toutes les caractéristiques et le comportement de titres de qualité avec, en particulier, des flux de trésorerie et des dividendes solides dans un environnement déserté par les revenus.

Après la publication des résultats du premier trimestre, les prévisions de bénéfices des soins de santé et de la technologie ont été revues à la baisse, mais pas aussi fortement que dans d’autres secteurs, et leurs taux de croissance restent bien supérieurs à la moyenne cette année (voir graphique ci-dessous). Pour l’avenir, les entreprises de ces secteurs, en particulier les biotechnologies et les logiciels, constituent une exposition clé aux tendances futures.

Croissance du bénéfice par action en 2020 (%)

11-06-20 SPDR

Source : FactSet au 1er juin 2020. Les objectifs ci-dessus sont des estimations basées sur certaines hypothèses et analyses. Il n’y a aucune garantie que les estimations seront atteintes.

Technologies : des perspectives porteuses

Beaucoup est écrite et dit sur les changements sociétaux et la « nouvelle normalité » qui suivra la crise COVID-19. L’innovation technologique sera à l’avant-garde de la manière dont nous consommons l’information, nous nous adaptons aux nouvelles conditions de travail et remplissons nos tâches quotidiennes. Par exemple, les paiements numériques deviendront probablement la norme pour les retailers, tandis que les jeux vidéo, les réseaux de diffusion en continu, la réalité virtuelle et les médias sociaux seront moins considérés comme une tendance de “luxe” qu’une “denrée de base” par de nombreuses personnes à l’avenir.

L’accès à distance, le stockage en cloud et les solutions basées sur Internet étaient de fortes tendances de fond avant la crise liée au COVID-19. Toutefois, au cours de cette pandémie, le recours à ces services a considérablement augmenté. Il est peu probable que l’augmentation de la demande de logiciels, d’infrastructure et de cybersécurité pour venir en soutien et protéger les plateformes informatiques, disparaisse du jour au lendemain. Les investisseurs peuvent accéder à ces tendances en se positionnant sur l’ensemble du secteur technologique.

Une dépendance accrue aux secteurs des soins de santé

Dans le sillage de la pandémie, il est probable que nous assisterons à une demande accrue en matière de médecine avancée, à une amélioration des processus de suivi de soins de santé et à l’avènement des technologies de téléconsultations permettant de réduire les interactions et contacts directs. En outre, le vieillissement de la population, le besoin en traitements contre le cancer et en matière de thérapies génétiques, ainsi que les nouvelles technologies visant à améliorer l’efficacité des systèmes de soins de santé pourraient constituer des facteurs de soutien supplémentaires au secteur.

La biotechnologie est l’un des segments les plus prometteurs au sein du secteur des soins de santé, puisqu’elle est à l’origine de la recherche d’un traitement COVID-19. Les grands laboratoires pharmaceutiques possèdent tous des ressources dédiées à la recherche en matière de vaccination et de testing : ils les ont étoffées dans le contexte de la pandémie. Il est difficile de prédire quelle entreprise pourrait produire le premier traitement COVID-19 efficace, aussi l’achat d’un panier de valeurs de sociétés de soins de santé mondiales via un ETF sectoriel représente-t-il une approche pragmatique.

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

SPDR Strategy Espresso: Actions : à la recherche de nouvelles opportunités

1admin

SPDR Strategy Espresso: Le Crédit Investment Grade Euro dans un environnement de faible rendement

1admin

SPDR Strategy Espresso: « Soins » pour les investisseurs : santé, sécurité

Redaction