ETFWorld.fr

Swisscanto: Mai 2014 Politique de placement constante pour les actions et les obligations

Fin avril, les marchés n’avaient affiché que peu de changements en comparaison mensuelle. Notre politique de placement pour les actions et les obligations reste constante……


Enregistrez-vous pour le Newsletter sur les ETF et ETC
Cliquez ici pour recevoir votre copie gratuitement


Swisscanto – Investment Update Mai 2014


La Réserve fédérale américaine et la Banque centrale européenne ont réitéré leur volonté de maintenir les taux d’intérêt à un bas niveau en signe de soutien à l’évolution conjoncturelle. Cette décision est favorable aux actions. Toutefois, comme le conflit en Ukraine se poursuit, nous ne voulons pas prendre davantage de risques en renforçant notre position des actions.

Les indicateurs économiques précoces indiquent toujours des signes positifs dans le monde entier, sauf au Japon. On peut donc s’attendre à ce que la conjoncture reste favorable. Les États-Unis enregistrent une croissance satisfaisante de l’emploi et la pression salariale a cessé d’augmenter. Les attentes inflationnistes se situent exactement dans la plage escomptée des deux pour cent. Durant la période sous revue, les entreprises américaines ont jusqu’à présent enregistré de bons résultats dans l’ensemble, surtout en raison du taux très faible du dollar américain.

Monnaies: Il faut s’attendre à encore plus d' »Abenomics » au Japon
Le recul des indicateurs précoces pour l’économie japonaise nous a conforté dans l’idée qu’il pourrait y avoir une seconde vague d’ « Abenomics » pour soutenir l’économie japonaise. L’effet secondaire souhaité serait alors un nouvel affaiblissement de la monnaie japonaise. C’est pourquoi nous maintenons notre position courte en yen par rapport au dollar américain. Pour ce qui est des monnaies scandinaves, bien soutenues d’un point de vue économique, nous misons désormais aussi sur la couronne suédoise, en plus de la couronne norvégienne et ce, pour des raisons de diversification. Ces deux monnaies ont un avantage en matière de taux d’intérêt et sont sous-évaluées par rapport au franc suisse.

Marchés émergents: De nouveaux afflux de capitaux
La crise en Ukraine présente certes un risque considérable à court terme pour les marchés d’actions et de capitaux. Néanmoins, nous ne pensons pas qu’elle va perturber nos scénarios économiques à long terme. Nous maintenons notre position dans les actions russes avec lesquelles nous misons sur une sortie proche de la crise. Après les turbulences des derniers mois, les marchés émergents sont pour la plupart entrés dans une phase d’accalmie. Depuis peu, des capitaux en actions et obligations de ces marchés reviennent.

Obligations: Le cycle des taux bas continue
En Europe, l’inflation toujours en recul a attisé les peurs de déflation. Des discussions quant à d’éventuels achats d’obligations de la Banque centrale européenne (BCE) ont été amorcées de la même manière que le Quantitative Easing aux États-Unis. À cet égard, le soutien (verbal) récent qui a calmé la périphérie européenne était important. Le rallye des obligations de la périphérie qui se poursuit a entretemps poussé leurs rendements à des niveaux plus bas qu’avant la crise de la dette en Europe. Ainsi, les Européens du Sud peuvent profiter des fenêtres d’émission qui s’ouvrent pour refinancer les dettes publiques encore élevées, qui ont été utilisées assidument, même par la Grèce. Dans notre politique de placement, nous continuons de sous-pondérer les obligations ; nous préférons les durations plus courtes.

Actions: Aux États-Unis, nous voyons une forte surperformance pour les titres de valeur
En raison de la reprise de la conjoncture mondiale, les actions continuent d’être soutenues. Désormais, les opérations d’acquisition amorcées par l’argent facile deviennent aussi un facteur d’évolution des cours. Notre préférence des titres de valeurs par rapport aux titres de croissance porte ses fruits aux États-Unis ; Comme l’expérience nous l’a montré, une telle surperformance se poursuit une fois qu’elle est lancée.

 

Source: ETFWorld – Swisscanto

 

Articles similaires

Swisscanto: Avril 2014 Une légère surpondération des actions demeure justifiée

1admin

Swisscanto: Mars 2014 La croissance synchrone soutient les actions

1admin

Strategies d’investissement d’Amundi: 18 décembre 2013

1admin