ETFWorld.fr
Marinof Alexis WisdomTree ETF

WisdomTree lance le premier ETP sur le carbone entièrement collateralisé en Europe

WisdomTree annonce le lancement d’un ETP permettant aux investisseurs d’obtenir une exposition à la performance des quotas d’émission de carbone.

Inscrivez-vous pour recevoir les Newsletters gratuites de ETFWorld.fr


Alexis Marinof, Responsable Europe de WisdomTree


WisdomTree Carbon ETP (CARB) collateralisé à 100 % est coté depuis aujourd’hui sur la Borsa Italiana et la Börse Xetra. Les frais de gestion s’élèvent à 0,35 %.

CARB vise à refléter l’évolution du cours des contrats à terme (futures) sur les quotas d’émission de carbone (EUA) cotés sur l’ICE par l’intermédiaire de l’indice « Solactive Carbon Emission Allowances Rolling Futures TR ». Le contrat EUA est actuellement le contrat à terme sur le carbone coté en bourse le plus liquide à l’échelle mondiale[1].

Le système d’échange de quotas d’émission de l’Union européenne (SEQE-UE) est le premier marché du carbone au monde et le pilier de la politique de l’Union européenne en matière d’atténuation du changement climatique et de réduction des gaz à effet de serre[2]. Ce système a pour objectif d’aider l’UE à atteindre la neutralité carbone au sein de la région d’ici 2050[3]. Signataire de l’Accord de Paris[4], l’Union européenne progresse dans la lutte contre le changement climatique en ayant approuvé une loi rendant juridiquement contraignants ses objectifs d’émissions de gaz à effet de serre. L’accord vise une réduction des émissions nettes au sein de l’UE de 55 % d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990 et leur élimination d’ici 2050[5].

En vertu du SEQE-UE, un plafond a été mis en place afin de limiter les volumes annuels de gaz à effet de serre pouvant être émis par les entreprises. Un nombre fixe de quotas d’émissions de carbone est délivré chaque année, et les entreprises sont tenues de détenir suffisamment de quotas pour couvrir leurs émissions et pour se situer en deçà du plafond. La hausse des prix des quotas d’émission de carbone signifie qu’il devient plus coûteux pour les entreprises de couvrir leur empreinte carbone via les quotas et les encourage à investir dans les technologies de réduction de la pollution afin d’entraîner potentiellement un changement plus rapide.

Une participation accrue des investisseurs au marché des contrats EUA pourrait augmenter la liquidité de ces contrats à terme et des quotas d’émission sous-jacents, ce qui peut contribuer au processus de détermination des prix[6]. Un marché du carbone sous-évalué pourrait ralentir la progression vers la décarbonisation. Une participation accrue des investisseurs pourrait donc être considérée comme un résultat positif.

« L’atténuation du changement climatique est une préoccupation majeure des investisseurs, des entreprises et des responsables politiques dont nombre d’entre eux tâchent de réduire leur empreinte carbone et de s’aligner avec l’Accord de Paris, » souligne Alexis Marinof, Responsable Europe de WisdomTree. L’importance de ces initiatives ne peut être sous-estimée et a été à l’origine de la demande en faveur d’un véhicule fournissant une exposition aux contrats à terme sur les quotas d’émissions de carbone. CARB, qui s’appuie sur notre gamme distinctive de produits et sur notre connaissance approfondie des matières premières, offre aux investisseurs une exposition réfléchie à un segment du marché des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) auquel les investisseurs ont eu du mal à accéder. »

Le total des activités de négociation des quotas d’émissions de carbone au sein de l’UE a été valorisé à plus de 201 milliards d’euros en 2020, soit l’équivalent de 8 096 millions de tonnes de dioxyde de carbone et une hausse de 19 pour cent[7] sur un an.

Shah Nitesh WisdomTree ETF

« Le SEQE-UE s’est imposé comme le modèle prépondérant de système de réduction du carbone à base de plafonnement et d’échange, » affirme Nitesh Shah, Directeur au sein de l’équipe de recherche chez WisdomTree Europe. Son succès conduit à une réduction significative des émissions de gaz à effet de serre des secteurs et pays couverts par le système. Les contrats à terme sur le marché européen du carbone sont les plus liquides au monde et offrent une opportunité aux investisseurs qui cherchent à contribuer à la détermination des prix sur ce marché vital. Une participation accrue des investisseurs pourrait augmenter la liquidité des contrats à terme, continuer à améliorer ce marché et à défendre cette cause. »

WisdomTree offre la gamme la plus complète d’ETP sur les matières premières en Europe, avec des encours de l’ordre de 24.9 milliards de dollars[8] au sein de sa plateforme.

Informations sur le produit
Nom de la catégorie d’actions TFE Bourse de valeurs Devise de négociation Code bourse Code ISIN
WisdomTree Carbon 0,35 % Börse Xetra EUR WCO2 JE00BP2PWW32
WisdomTree Carbon 0,35 % Borsa Italiana EUR CARB JE00BP2PWW32

[1] Refinitive, janvier 2021

[2] https://ec.europa.eu/clima/policies/ets_en

[3] https://ec.europa.eu/clima/policies/ets_en

[4] L’objectif central de l’Accord de Paris est de renforcer la réponse mondiale à la menace du changement climatique en maintenant l’augmentation de la température mondiale à un niveau bien inférieur à 2 degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels et de poursuivre les efforts pour limiter encore davantage l’augmentation de la température à 1,5 degré Celsius. L’Accord de Paris est un traité international sur le changement climatique qui est juridiquement contraignant.

[5]https://www.reuters.com/business/sustainable-business/eu-countries-approve-landmark-climate-change-law-2021-06-28/

[6] Le processus de détermination des prix aide le marché à procéder au règlement d’un actif ou d’une matière première à un prix convenable

[7] Refinitive, janvier 2021

[8] WisdomTree, au 06 août 2021

Source: ETFWorld.fr

Articles similaires

Invesco lance l’ETC Invesco Physical Gold EUR Hedged

Redaction

Amundi lance un nouvel ETF ISR exposé aux marchés émergents

Redaction

WisdomTree lance l’ETF Emerging Markets ex-State-Owned Enterprises

Redaction